A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Pas dans leur assiette, les Crocos encaissent le tarif maison

Duljevic et les Nîmois ont peu existé face au champion de France en titre [Photo via MaxPPP]
Comme lors de ses deux précédentes venues au Parc des Princes, Nîmes Olympique s'est incliné 3-0 face au PSG. Fomba a offert le premier but à Di Maria avant que Sarabia ne double la mise. Si le visage des Nîmois a été meilleur en deuxième période, Mbappé a parachevé le succès parisien. Le NO reste dernier de Ligue 1 et compte désormais quatre points de retard sur le barragiste Lorient.

Après la défaite à Angers (3-1), Jérôme Arpinon procède à quatre changements dans son onze de départ pour affronter le triple champion de France en titre : Burner, Miguel, Ahlinvi, Duljevic débutent. Alakouch, Deaux, Eliasson et Koné se retrouvent sur le banc. Ripart retourne en attaque dans un rôle de premier défenseur pour bloquer les passes parisiennes. C'est une perte de balle de Cubas qui entraîne la première occasion parisienne, Reynet s'interpose sur la tentative de Sarabia (5e). Le début d'un long calvaire pour les Nîmois.

Les locaux bombardent le but gardois. Meling sauve les siens en contrant un tir de Mbappé (7e), Kean se heurte à la base du poteau de Reynet (11e). L'échéance est proche. Les visiteurs tentent de conserver au maximum le ballon en repartant de leur camp. Mais ils sont très vite pressés et perdent donc rapidement la possession. Les quelques tentatives de passer par du jeu long s'avèrent infructueuses en raison d'un manque de maîtrise technique. Et même si Paris n'en a pas besoin pour être dangereux, Fomba décide de faire un cadeau à Di Maria.

Fomba généreux, Burner absent

Comme Deaux dimanche à Angers, l'ancien Auxerrois commet l'irréparable en faisant une passe plein axe qui se transforme en caviar pour l'Argentin qui trompe Reynet du gauche (1-0, 18e). "Ne jamais remettre dans l'axe !" répètent les entraîneurs dans les écoles de football. La pression francilienne et le manque de confiance ont eu raison de la lucidité de Fomba. Par la suite, le dernier rempart nîmois est encore décisif sur une frappe lointaine de Paredes (22e). Il peut ensuite remercier sa barre transversale sur une tête de Kehrer (23e).

En cinq oppositions, Mbappé a toujours marqué contre Nîmes Olympique, et ce soir encore !  [Photo via MaxPPP]
Les Rouges sont dépassés et prennent l'eau de toute part. Ces derniers se procurent un semblant d'action, leur premier tir, avec la reprise de Meling dans les nuages (32e). L'écart est trop grand et sans forcer, le PSG fait le break facilement. Buteur, Di Maria, pas attaqué malgré trois adversaires autour de lui, devient passeur en délivrant un centre millimétré pour Sarabia qui coupe de la tête au premier poteau (2-0, 36e). L'attaquant espagnol abandonné au marquage par Burner a de l'espace pour faire mouche.

Mbappé parachève le succès

Largement dominé, le NO a pourtant l'occasion de réduire le score avant la mi-temps. Mais Rico réalise une parade exceptionnelle à bout portant devant Fomba qui catapulte le cuir du crâne (39e). Cela aurait pu redonner un peu de suspense à cette partie pliée après 45 minutes de jeu. Au retour des vestiaires, les Parisiens arrêtent de jouer et décident de faire tourner profitant de leur avance. Une attitude petit bras qui pousse la lanterne rouge à être plus entreprenante. Les Crocos gonflent leurs statistiques en se créant plusieurs opportunités.

Ripart trouve les gants de Rico (49e), tout comme Briançon en reprenant le ballon de la tête à la suite d'un corner de Ferhat (51e). Duljevic est trop juste pour cadrer un centre de Ripart (61e). Les occasions sont à l'avantage des Nîmois mais pas assez franches pour entraîner la panique dans la défense francilienne. La différence de talent est immense. Paris triple la marque sur quasiment sa seule accélération de ce second acte. Mbappé est à la conclusion d'un joli mouvement collectif en enroulant du droit au second poteau depuis l'entrée de la surface (3-0, 68e).

Le génie français marque au passage son septième but face aux Gardois en cinq rencontres. Plus rien d'intéressant ne se déroule dans cette fin de match mise à part ce duel de Koné remporté par Rico (87e). Comme lors des deux dernières saisons, Nîmes encaisse le tarif maison et s'incline 3-0 au Parc des Princes. Toujours lanterne rouge, le NO compte désormais quatre points de retard sur Nantes et Lorient, respectivement premier non relégable et barragiste. La réception de Monaco dimanche n'annonce pas des jours meilleurs.

De Paris, Corentin Corger

23e journée de Ligue 1. Paris Saint-Germain - Nîmes Olympique 3-0. Parc des Princes. Mi-temps : (2-0). Rencontre disputée à huis clos. Arbitre : M. Letexier. Buts pour Paris : Di Maria (18e), Sarabia (36e), Mbappé (68e). Avertissement à Nîmes : Meling (21e). 

PSG : Rico - Dagba, Kehrer, Kimpembe (cap.), Bakker (Kurzawa, 88e) - Di Maria (Rafinha, 70e), Gueye, Paredes (Danilo Pereira, 79e), Sarabia - Kean (Draxler, 79e), Mbappé (Icardi, 88e). Remplaçants non utilisés : Letellier, Florenzi, Simons, Pembele. Entraîneur : Mauricio Pochettino. 

Nîmes : Reynet - Burner, Briançon (cap.), Miguel, Meling - Fomba, Cubas (Alakouch, 90e), Ahlinvi (Deaux, 45e) - Ferhat (Benrahou, 84e), Duljevic (Majouga, 77e), Ripart (Koné, 77e). Remplaçants non utilisés : Nazih, Paquiez, Eliasson, Buades. Entraîneur : Jérôme Arpinon. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité