ActualitésPolitique

UZÈS Groupe scolaire Jean-Macé : feu vert pour la rénovation

Le conseil municipal d'Uzès s'est réuni ce mardi après-midi dans la salle Racine de la mairie. (Marie Meunier / Objectif Gard)

À Uzès, les conseils municipaux sont rarement à rallonge. Ce mardi, on n'a pas échappé à la règle avec un ordre du jour portant 6 délibérations, écoulées en 13 minutes. Sans risque de défier le couvre-feu à 18h.

Arrivé un peu en retard, le premier adjoint, Fabrice Verdier, a eu à peine le temps de passer une tête dans l'entrebâillement de la porte de la salle Racine où se tenait le conseil, que le maire levait déjà la séance. "M. Verdier, vous pouvez au moins venir nous dire bonjour", plaisante Jean-Luc Chapon. Ce dernier s'est justifié de cette assemblée éclair auprès de la presse en disant qu'il fallait absolument voter quatre dossiers pour ne pas bloquer des travaux qui doivent débuter mi-février. "On ne pouvait pas se permettre de reporter", assure-t-il.

Les fameuses quatre premières délibérations du jour portaient sur le chantier de l'avenue de la Gare, qui va subir un petit lifting dans les mois à venir : création de trottoirs, plateaux surélevés pour casser la vitesse des voitures... Et pour que ce soit plus esthétique et plus sécurisé, "la ville d’Uzès souhaite l’enfouissement des réseaux aériens basse tension, éclairage public et téléphonique", indique Gérard Bonneau, conseiller municipal rapporteur des délibérations.

Il déroule en évoquant : "Le projet d’enfouissement du réseau éclairage public en coordination avec le réseau basse tension, permettra notamment la dépose de 12 lanternes sur support béton ainsi que la création de 560 m de réseau souterrain. 16 candélabres seront posés."

Budget prévisionnel pour rénover Jean-Macé : 2,675 millions d'euros

Enfin, un gros morceau dont vous a déjà parlé en détails ici : la rénovation du groupe scolaire Jean-Macé. Marie-Françoise Valmalle, adjointe à l'Éducation, recontextualise : "Après la réfection de la cantine en 2016 puis celle de la toiture de l’aile des Carmélites été 2018, la Ville entend poursuivre ce programme qui consiste, entre 2021 et 2025, à rénover les salles de classes, la salle informatique, la salle du périscolaire, les couloirs et coursives, les façades et surtout à se conformer aux normes de sécurité et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite."

Isolation thermique et phonique sont aussi prévues dans les travaux, dont le montant prévisionnel total s'élève à 2, 675 millions d'euros. Pour l'exercice 2021-2022 atteignant 945 800 €, le maire va demander des subventions à hauteur de 478 000 € auprès de l'État/DETR et de la Région Occitanie. Soit une part communale à 50,57%. La délibération a été votée à l'unanimité.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité