Actualités

AIMARGUES La Ville célèbre une nouvelle centenaire

Mme Thérond a fêté son centième anniversaire. (photo DR)

Après Élise Laurens courant janvier, une seconde aimarguoise a célébré son centième anniversaire la semaine passée. Il s'agit de Dolorès Therond. 

Née à Aimargues le 31 janvier 1921 de parents d’origine espagnole, Dolorès Therond a grandi dans la commune. À 13 ans, son certificat d'étude en poche, ses parents quittent la rue de Marsillargues et s’installent au Petit Malherbes. Là, elle effectue des heures de ménage pour Marguerite Hugo, arrière-petite-fille du célèbre poète, écrivain et romancier, Victor Hugo.

La guerre de 39-45 marque douloureusement sa famille. Alors que son frère est emprisonné en Allemagne, Madame Therond perd ses parents, sa sœur, sa belle-sœur et sa nièce. Plus tard, c'est en travaillant à la distillerie aimarguoise qu'elle rencontre son époux. En 1964, elle s'installe en famille au Mas d'Andron. Madame Therond travaille alors dans l’usine de production d'Eminence, installée à cette époque en lieu et place du bureau de poste actuel, au cœur du village.

À l'occasion de ce centième anniversaire, le maire Jean-Paul Franc et son 1er adjoint, André Mégias, se sont rendus auprès d’elle pour fêter l'événement.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité