Faits Divers

NÎMES 58 kilos de cannabis dans sa voiture : 3 ans de prison et 103 000€ d’amende

Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Vincente, un espagnol de 46 ans, a été arrêté le 8 février sur l'aire d'autoroute d'Estézargues. Son véhicule utilitaire contenait 58 kilos de cannabis. 

L'affaire est simple et les faits sont reconnus. Le président du tribunal correctionnel de Nîmes,  Jérôme Reynes, ne s'attarde donc pas sur le résumé des faits. Vincente, qui vit dans un squat en Espagne et qui n'a aucun revenu, a accepté de livrer 58 kilos de drogue de son pays natal vers la Suisse en échange de 4 000€. Le cannabis était dissimulé dans une cache aménagée de son véhicule.

« Je n'avais pas d'autre choix », a déclaré Vincente, hier matin en comparution immédiate, par l'intermédiaire d'un traducteur espagnol. Si son casier judiciaire français est vierge, on apprend qu'il a purgé une peine de prison au Maroc en 2006 pour des faits identiques.

« Je ne suis pas dupe. Il s'adonne à ce genre de transports de manière régulière », fait savoir le procureur Antoine Wolff. Le représentant du ministère public en profite pour faire un aparté : « Je rappelle que contrairement à ce qui est dit, le cannabis n'est pas une drogue douce, c'est la première drogue consommée en France. Et ce n'est plus celle des années 60-70, le niveau de THC a explosé et il y a des conséquences terribles sur les cerveaux. Je m'insurge contre les gens qui veulent dépénaliser le cannabis », conclut-il avant de requérir 3 ans de prison contre Vincente. Le tribunal confirme la peine et ajoute une amende douanière de 103 000€ ainsi qu'une interdiction définitive du territoire.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité