ActualitésEconomie

CHUSCLAN La maison Rivier se diversifie dans l’huile d’olive

Nathalie Rivier et la petite Emy donnent leur nom aux deux cuvées d'huile d'olive de la Maison Rivier, à Chusclan (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Nathalie Rivier et la petite Emy donnent leur nom aux deux cuvées d'huile d'olive de la Maison Rivier, à Chusclan (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Dans nos contrées, la vigne et l’olivier cohabitent harmonieusement depuis toujours. D’ailleurs, de plus en plus de vignerons se diversifient dans l’olive, comme la Maison Rivier à Chusclan.

Ici, l’olivier est aussi une histoire de famille : « nous avons des oliviers depuis longtemps, le grand-père de ma mère avait le moulin de Laudun, et nous avons fondé une exploitation en 1984 », explique Mathieu Rivier, du domaine du même nom. L’huile qui en résultait, « entre 30 et 50 litres pas an », précise Mathieu Rivier, était jusqu’à cette année réservée à la consommation personnelle de la famille et de ses amis.

Mais Mathieu Rivier avait en tête depuis un moment de vendre cette huile, et de pousser cette production. « Mais je n’avais jamais le temps de m’en occuper, le deuxième confinement m’a permis de dégager du temps pour le faire », rejoue-t-il. D’autant qu’« avec le covid on n’a plus le choix, il nous faut nous diversifier », poursuit-il, lui dont le domaine familial travaille beaucoup avec les restaurateurs, à l’arrêt depuis de nombreuses semaines.

C’est chose faite depuis novembre, avec la sortie de deux cuvées : Nathalie, du nom de sa mère, passionnée de l’olivier, et Emy, sa nièce. La cuvée Nathalie, plus orientée gastronomie, est issue à 100 % des olives de la Maison Rivier, et la cuvée Emy, plus légère, a été réalisée avec une partie des olives familiales et une partie de négoce.

Pour développer cette production, « nous avons planté 300 oliviers sur deux terroirs différents, pour faire une cuvée issue de la plaine de Chusclan et une de la vallée de Saint-Étienne-des-Sorts », explique Mathieu Rivier. Déjà porté sur l’œnotourisme, le domaine veut aussi développer à terme les visites dans ses oliveraies. Des oliveraies qui ne sont pas en bio, mais en Haute valeur environnementale comme les vignes de la famille.

La gamme est en vente au caveau de Chusclan, tous les vendredis à la boutique éphémère de l’Ardoise et sur le site internet de la Maison Rivier.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité