A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Contre Lorient et les vents contraires, les Crocos veulent rattraper le peloton

Contre Lorient, les Crocos s'attendent à un match accroché [Photo via MaxPPP] ©PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Marc Ollivier)
Ce mercredi à 19 heures, Nîmes (19e, 21 points) reçoit Lorient (18e, 23 points). Un match crucial entre deux mal classés diminués qui veulent surfer sur leur forme du moment. Malheur au vaincu. 

"On a la tête dans le guidon. Il faut que l'on pédale fort, très fort et que l'on avance." En conférence de presse ce mardi, Pascal Plancque a usé de la métaphore cycliste. Malgré des vents défavorables et une hécatombe de blessures, son équipe a réussi contre Bordeaux ce qu'elle n'était jamais parvenue à faire cette saison : enchaîner deux succès consécutifs. De quoi lui permettre de se rapprocher de la queue du peloton des équipes non relégables.

"Le groupe avait besoin de quelques résultats positifs pour se relancer, a expliqué l'entraîneur des Crocos. Ce qui est très intéressant, c'est que l'on n'a pas pris de but et concédé très peu d'occasions lors des deux derniers matches." Et ce malgré une défense expérimentale, uniquement composée de petits gabarits : Alakouch (1,75 m, 66 kgs) puis Burner (1,70 m, 61 kgs) à droite, Guessoum (1,76 m, 70 kgs) et Miguel (1,79 m, 70 kgs) dans l'axe, et Meling (1,73 m, 63 kgs) à gauche.

En défense, des "petits" rapides

"Ce n'est pas parce que vous êtes petits que vous n'êtes pas bons de la tête, a balayé Pascal Plancque. Guessoum saute vachement haut. Et je préfère avoir des défenseurs rapides. La taille ne fait pas tout." C'est sur ces atouts que le technicien gardois devrait miser pour stopper le puissant buteur des Merlus Terem Moffi (1,87 m, 88 kgs), qui a scoré à sept reprises lors des neuf derniers matches, plutôt que de relancer Loïck Landre. "J'aurais aimé qu'il puisse jouer deux ou trois matches avec la réserve mais c'est impossible, a-t-il regretté. On devra peut-être accélérer son retour vu la situation." 

Touché au fessier, Alakouch s'est entraîné à part ce mardi aux côtés d'Andres Cubas, qui ressentait encore une petite douleur au genou. Les deux joueurs, retenus dans le groupe, pourraient être préservés ce mercredi. Ce qui propulserait Fomba, qui vient de réaliser l'un de ses meilleurs matches depuis son arrivée à Nîmes, dans un rôle de sentinelle inhabituel pour lui.

"J'avais joué à ce poste en Coupe de France et c'était compliqué niveau placement, a reconnu l'intéressé en conférence de presse. Contre Bordeaux, c'était mieux. Mais c'est vrai que je suis plus à l'aise en numéro 8." Juste devant lui, Renaud Ripart, qui semble prendre peu à peu la mesure de son nouveau poste, et Mattéo Alhinvi devraient être associés.

Lorient devra changer de système

En attaque enfin, le retour de Nolan Roux ne devrait pas menacer Moussa Koné, pressenti pour débuter une nouvelle fois sur le front de l'attaque. Pour l'accompagner, Yassine Benrahou et Niclas Eliasson, qui bénéficie de la suspension de Ferhat, débuteront. "Quand la dynamique est positive, on essaye toujours de changer le moins de choses possible, a expliqué Pascal Plancque qui devrait donc reconduire son 4-1-4-1 mercredi. Quoi qu'il arrive, en jouant tous les trois jours, on aurait eu besoin de faire tourner. Mais peut-être pas dans ces proportions." 

Dans une moindre mesure, son homologue lorientais fait lui aussi face à plusieurs absences, notamment au poste de défenseur central. Des indisponibilités qui devraient le contraindre à abandonner son très efficace 5-4-1 au profit d'un système plus proche de celui des Crocos.

Pour cette opposition entre mal classés en bonne forme, le perdant ne dirait certes pas adieu à ses chances de maintien, mais il verrait forcément sa bonne dynamique s'arrêter net. "Si on arrive à obtenir un bon résultat, on sera bien lancés et ça pourrait déboucher sur une belle fin de saison", a résumé Pascal Plancque. Car en football comme à vélo, le plus important est de faire tourner le compteur. Surtout quand il a mis si longtemps à (re)démarrer.

Boris Boutet

Le groupe : Reynet, Nazih (g.), Miguel, Paquiez, Burner, Alakouch, Meling, Landre, Guessoum, Ahlinvi, Fomba, Cubas, Eliasson, Ripart, Benrahou, Duljevic, Roux, Chadli, Koné, Ben Amar.

Le 11 probable : Reynet - Burner (ou Alakouch), Guessoum, Miguel, Meling - Fomba, Ripart, Ahlinvi (ou Cubas) - Eliasson, Benrahou - Koné.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité