ActualitésEconomie

FRANCE RELANCE Le déploiement est en marche dans le Gard

(Photo Anthony Maurin)
(Photo Anthony Maurin)

Ce lundi 1er mars, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a fait le point sur le déploiement de France Relance dans les territoires. Dans le Gard, ce dispositif a permis de mobiliser notamment 22,7 millions d’euros en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments de l’État et 20,7 millions d’euros d'aides pour l'industrie gardoise.

France Relance contribue depuis septembre dernier à accompagner plusieurs secteurs de l’économie après la grave crise liée au coronavirus. Avec une priorité absolue : le plan de relance doit se déployer rapidement dans tous les territoires.

Dans le Gard, ce sont plusieurs dizaines de millions d'euros investis en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments de l’État :

  • Les locaux de la gendarmerie nationale à Nîmes et Alès ainsi que les locaux de la police nationale à Villeneuve- lès-Avignon et Nîmes
  • L'université de Nîmes
  • Des sites du commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives de Marcoule (CEA) à Chusclan
  • L’agence nationale pour la formation professionnelle des adultes à Nîmes et Alès
  • Le parc national de Génolhac.

France Relance a accompagné également les Gardois dans le verdissement de leur véhicule automobile avec 2 897 primes à la conversion et 741 bonus écologique accordés depuis juillet. En 2020, 2 178 particuliers se sont saisis de MaPrimeRénov’ pour réaliser des travaux de réduction de l’empreinte carbone de leur logement grâce à 3,4 millions d’euros d’aides de l’État.

Volet compétitivité

France Relance soutient l’industrie gardoise. Sept entreprises du département ont bénéficié dès 2020 de 20,7 millions d’euros d'aides ayant permis de réaliser 34,2 millions d’euros d’investissement :

- Quatre entreprises via le dispositif "Territoires d’industries" dont Ergosanté à Anduze et Sd-Tech Micro à Alès
- Deux entreprises ont bénéficié des fonds pour la modernisation et la diversification de la filière automobile : le constructeur de moto nîmois Sherco et le fabricant de roulement pour l'automobile de Saint-Privat-des-Vieux SNR Cévennes
-  Une entreprise a bénéficié des mesures portant sur les capacités de production de produits thérapeutiques liés au Covid-19 : Expansia, du groupe Seqens à Aramon. L'entreprise ProdEcran à Saint-Christol-lès-Alès a également reçu des soutiens pour la recherche et le développement dans l'aéronautique civile issus des fonds pour la modernisation du secteur aéronautique.

France Relance renforce la compétitivité du territoire avec une baisse des impôts de production de 68 millions d’euros au profit de 6 804 entreprises du département. Le dispositif accompagne les entreprises du Gard à l’export : 22 entreprises gardoises ont bénéficié des "chèques export" et de  "chèques VIE" de France Relance pour continuer, malgré le contexte sanitaire, à prospecter à l’international.

France Relance a également le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver notre patrimoine et notamment les monuments historiques :
- Les arènes de Nîmes bénéficieront de 900 000 euros de France Relance afin de contribuer à la restauration de la couronne extérieure
-  Les remparts d'Aigues-Mortes recevront 1,5 million d’euros pour mener des travaux d'ampleur.

France Relance donne enfin des perspectives aux jeunes Gardois avec le plan « 1 jeune, 1 solution ». Plus de 3 500 jeunes gardois ont bénéficié du « plan jeunes » en 2020 dont :

-  1 633 primes à l’embauche financées
-  1 752 contrats d’apprentissage aidés
-  151 jeunes entrés en contrats initiative emploi (CIE) ou parcours emploi compétences (PEC).

France Relance renforce encore davantage le soutien de l’État aux collectivités gardoises dans leurs projets d'investissement local : 33 projets ont été retenus pour un accompagnement financier exceptionnel de 9,1 millions d’euros et un soutien à l'investissement local total de 13,9 millions d’euros.
-  À Bagnols-sur-Cèze pour l’aménagement de la place Bertin-Boissin
-  À Saint-Martin-de-Valgagues pour l’aménagement d’une maison de santé
-  À Saint-Gilles pour la réhabilitation de l’école Jules-Ferry
-  Avec la régie de Port Camargue au Grau-du-Roi pour l’amélioration de l’accueil des plaisanciers.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité