ActualitésSociété

EUZET-LES-BAINS L’EHPAD Jean-Lasserre a accueilli ses premiers pensionnaires

L'EHPAD Jean-Lasserre emploiera une cinquantaine de personnes lorsque le site aura atteint son plein potentiel, dès 2022. (Photo Corentin Migoule)

Ce mercredi après-midi, l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) d'Euzet-les-Bains, qui a accueilli ses premiers résidents le 15 février dernier, a ouvert ses portes à la presse locale en attendant une inauguration en bonne et due forme cet été.

"Enfin, Euzet est intégré dans le fonctionnement des EHPAD du bassin uzétien", s'est réjoui Jean-Luc Montagne, le directeur du centre hospitalier d'Uzès, qui se voit confier la gestion de ce nouvel établissement. Une structure baptisée "Jean Lasserre", en hommage "au résistant qui dès 1940, à peine âgé de 19 ans, a fondé le maquis Jean-Pierre et contribué à la libération du pays jusqu’à la victoire de 1945, avant de fonder la société HLM "Maison pour tous", l’aéroport Nîmes-Garons, et le plus grand port de plaisance d'Europe : Port Camargue." 

Un petit voyage dans le temps initié par Cyril Ozil, maire d'Euzet-les-Bains, improvisé pour l'occasion professeur d'histoire, et qui n'a pas manqué de rappeler l'antériorité du projet : "Mes prédécesseurs y travaillaient depuis 2002 lorsque l'ex-communauté de communes de la région de Vézénobres avait l'intention de l'implanter à Deaux." Et d'ajouter : "Et puis par un soir d'hiver 2011, comme un cadeau de Noël, l'arrêté de création de l'établissement a enfin été signé."

82% des résidents des EHPAD du centre hospitalier d'Uzès ont reçu les deux doses vaccinales. (Photo Corentin Migoule)

Ce n'est que sept ans plus tard, en février 2018, que les premiers coups de pioche ont été donnés. Enfin, après une dernière visite de conformité menée par l'Agence régionale de santé et le département en janvier dernier, l'ouverture au public a été validée.

Depuis le 15 février, les premiers résidents (13) ont investi l'un des 74 lits d'hébergement que compte la structure, qualifiée de "lumineuse" et "chaleureuse" par Jean-Luc Montagne. Ce dernier, qui a profité de la présence de Frédéric Gras, conseiller départemental du canton d'Alès 3, pour mentionner la participation financière salutaire du département à hauteur de 1,6 millions d'euros, a eu la bonne surprise de se voir remettre - par celui qui est aussi maire de Saint-Césaire-de-Gauzignan - une enveloppe supplémentaire de 537 000 euros (80% du financement des équipements).

Un appel à candidatures

"Cette nouvelle contribution du département pour un établissement public est peut-être la dernière", a prévenu Frédéric Gras, "heureux" de voir des résidents intégrer un établissement dans un secteur du territoire où il y avait "un vrai manque."  L'agglomération d'Alès a aussi été "un bras de levier indispensable" à l’aboutissement du projet d'après Cyril Ozil, puisqu'au même titre que le département, l'Agglo s'était portée garante de l'emprunt de 12 millions d'euros à hauteur de 50%.

Enfin, Jean-Luc Montagne en a profité pour lancer un appel à candidature : "On est en tension sur le personnel et l'arrivée de cinq infirmiers d'ici le mois de mai serait appréciée", a indiqué le directeur du centre hospitalier d'Uzès, mentionnant le caractère "neuf" de la plupart des dix EHPAD qu'il dirige. Message passé. Si le coeur vous en dit...

Corentin Migoule

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité