ActualitésEconomie

GARD La CCI veut fédérer autour de l’hydrogène

Un bus à hydrogène va être testé en juin prochain à Alès (Photo : Solaris / DR)

L'hydrogène est l'un des fers de lance de la stratégie française pour des mobilités et une industrie bas-carbones. La Chambre de commerce et d'industrie du Gard ne veut pas laisser passer l'opportunité de relancer l'économie du territoire.

Intégré au "Plan de relance" avec une enveloppe conséquente, ce vecteur énergétique a également vocation à permettre le développement d'une nouvelle filière industrielle dans notre pays avec la création, à terme, de plus de 100 000 emplois. Loin de n'être que des spectateurs de l'évolution écologique en cours, les collectivités locales et l'ensemble des acteurs politiques et économiques locaux sont appelés à jouer un rôle plein et entier dans cette stratégie.

Prenant acte de ce besoin, le réseau consulaire des Chambres de commerce et d’industrie s'est dès le départ emparé de cette thématique afin de favoriser au niveau local l'émergence de nouveaux acteurs industriels sur l'hydrogène, l'implication des grands groupes sur ce même sujet et la collaboration entre les acteurs politiques et ces entreprises.

En Région, un groupe de travail " hydrogène ", particulièrement actif, a été institué que la CCI du Gard suit et suivra très attentivement au travers de la désignation d’un élu référent. Cette initiative donne une indispensable qualification pour accompagner le territoire gardois dans ce programme ambitieux afin qu’il s'inscrive pleinement dans la transition énergétique en cours. Le Gard et ses entreprises ont leur rôle à jouer dans cette mutation.

À l'image d’autres enjeux majeurs de notre temps, la CCI estime que ce défi est bien trop essentiel pour se permettre des erreurs dans sa mise en œuvre. L'objectif premier doit rester le même pour tous : soutenir la montée en puissance de ce vecteur énergétique bas-carbone. Aussi, la CCI Gard prend la mesure de l’enjeu et, au travers de son expertise reconnue, souhaite fédérer l’ensemble des acteurs gardois autour de ce projet pour que collectivités, entreprises présentes et futures puissent avancer ensemble et plus rapidement.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité