A la uneActualités

ALÈS Pour faire face aux dégradations, Orange sort l’artillerie lourde


Ce mercredi, la presse locale a assisté à une opération d’envergure menée par les équipes d’Orange en partenariat avec Sogetrel. Des travaux de sécurisation du réseau fibre sur plusieurs kilomètres entre Alès et les Salles-du-Gardon, suite à des actes de vandalisme à répétition. 
Jusqu’à vendredi, les automobilistes qui empruntent la très fréquentée route nationale 106 entre la sortie d’Alès et l’entrée des Salles-du-Gardon doivent s’attendre à quelques perturbations de la circulation, bien que les agents d’Orange, qui déploient 400 cônes de signalisation chaque matin pour assurer leur mise en sécurité, aient tout fait pour qu’elles soient minimes.
Tout au long de la semaine, dix d’entre eux sont mobilisés pour réaliser des travaux de mise en sécurité du réseau fibre. Cette fibre, qualifiée « de secours », actuellement posée le long des berges du Gardon à proximité de la voie ferrée, est régulièrement endommagée pour diverses raisons, dont l’élargissement du lit du Gardon.
À cela sont venus s’ajouter des actes de vandalisme réguliers : « Quand ça arrive, ça occasionne une gêne auprès de 23 000 Gardois du nord d’Alès qui se retrouvent sans réseau. », prévient Véronique Fontaine, directrice des relations avec les collectivités locales du Gard chez Orange. Et d’ajouter : « C’est de l’acte gratuit pur ! On a été obligé de mettre des vigiles le long d’une partie de ses câbles car on nous vandalisait systématiquement au même endroit. »

400 interventions de maintenance chaque jour

Alors ce mercredi, une partie de la presse locale et Aimé Cavaillé, 4e vice-président de l’Agglo délégué au numérique, qui a délivré les autorisations à l’opérateur pour effectuer les travaux, ont assisté à la plantation de poteaux métalliques, disposés tous les 30 mètres sur près de 1500 mètres, suivie de la pose du réseau fibré, perché à sept mètres de haut, dans l’espoir de limiter le risque d’éventuels actes de dégradations. 1400 mètres supplémentaires sont également concernés par la création de cette voie aérienne, soit un total de près de trois kilomètres de câblage entre Lavabreille et L’Habitarelle.
« Ce sont des investissements que nous faisons pour être sûrs que quoi qu’il arrive le réseau continuera de fonctionner, même si ce n’est pas rentable », détaille Véronique Fontaine, indiquant par ailleurs que cette « opération importante », qui « monopolise des agents, des tarières, et les collectivités », fait partie de l’une des 400 interventions journalières réalisées par les agents d’Orange pour le seul département du Gard.

Corentin Migoule

Publicité
Publicité
Publicité

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité