ActualitésCulture

ALÈS Les organisateurs du festival Itinérances dévoilent la programmation d'une édition sans précédent

L'affiche d'Itinérances a été modifiée et n'a plus de dates arrêtées. (Affiche Fabcaro)
Annulé en 2020 à cause de la pandémie, le festival Itinérances aura bien lieu cette année à des dates qui ne sont pas encore officiellement connues.
Ce mardi après-midi, ses organisateurs viennent toutefois d'en dévoiler la programmation qui se déclinera tout au long de l'année avec un événement à retrouver dès demain ! Malmenés par la pandémie, les organisateurs du festival de cinéma Itinérances d'Alès avaient été contraints au renoncement l'an dernier. Cette année, la 39e édition du festival aurait dû avoir lieu du 19 au 28 mars, mais parce que "l'après covid" est un monde encore inconnu, l'événement a cette fois fait l'objet d'un report.
Prudents mais résilients, les organisateurs d'Itinérances ont révélé la programmation 2021 de ce rendez-vous culturel majeur organisé depuis la capitale cévenole qui, en raison de la pandémie, se déclinera tout au long de l'année 2021 avec un temps fort espéré pour le mois de juin.

Adaptation et résilience

"Dès que les salles ouvriront à nouveau et jusqu’à la fin de l’année 2021, le festival proposera, en collaboration avec les cinémas, ses partenaires et les distributeurs, des séances en avant-première, des rencontres et des évènements ponctuels", promet le communiqué de presse adressé ce jour par les organisateurs.
En attendant ce retour sur grand écran, les derniers nommés proposent dès demain des rendez-vous en ligne, à commencer par un focus sur Jackie Berroyer qui, en complément de sa carte blanche à venir, met à disposition gratuitement trois de ses films dont le court-métrage Mission Socrate.
Quelques jours plus tard, le 23 mars à 19 heures, la chanteuse algérienne Djazia Satour donnera un concert qui sera retransmis en live sur la page Facebook du Cratère et sur sa chaîne Youtube. Un événement distancié organisé avec la complicité du festival Arabesques qui démontre, outre une grande capacité d'adaptation, toute la résilience des acteurs du secteur culturel.

Corentin Migoule

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité