A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR Il y a un an… Les rues nîmoises désertées pour le couvre-feu

(Photo Anthony Maurin)
La place du Marché de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Le couvre-feu a changé la vie des Français, des Gardois et forcément des Nîmois. Une ville de 150 000 habitants a du mal à s'endormir. Il y a un an, les premières nuits du couvre-feu étaient calmes et les Nîmois jouaient le jeu en restant à la maison, la preuve avec ce tour d'horizon.
Annoncé dès le 14 mars, c'est trois jours plus tard, le 17, que le confinement total a vu le jour en 2020.

La rue de l'Aspic (Photo Archives Anthony Maurin).
Le boulevard Gambetta (Photo Archives Anthony Maurin).
La rue Auguste et la Maison carrée (Photo Archives Anthony Maurin).
Entre le boulevard Gambetta et le square Antonin, non loin du square de la Bouquerie, sur la gauche (Photo Archives Anthony Maurin).
Le boulevard Alphonse-Daudet (Photo Archives Anthony Maurin).
La Place d'Assas (Photo Archives Anthony Maurin).
La Maison carrée (Photo Archives Anthony Maurin).
Le boulevard Victor-Hugo (Photo Archives Anthony Maurin).
Le boulevard Victor-Hugo et l'horloge du Lycée Daudet (Photo Archives Anthony Maurin).
L'esplanade Charles-De-Gaulle (Photo Archives Anthony Maurin).
La pyramide du souvenir, monument aux morts et aux martyrs sur l'avenue Jean-Jaurès (Photo Archives Anthony Maurin).
Le bas de l'avenue Kennedy (Photo Archives Anthony Maurin).
L'intersection Avenue Pompidou-rue de l'Abattoir (Photo Archives Anthony Maurin).
Sur la route d'Alès (Photo Archives Anthony Maurin).
L'Avenue Maréchal-Juin (Photo Archives Anthony Maurin).
Sur le rond-point du Colisée, le boulevard Salvador-Allende, le périphérique en somme... (Photo Archives Anthony Maurin).
Le périphérique aux Jonquilles (Photo Archives Anthony Maurin).
L'Avenue Général-Leclerc (Photo Archives Anthony Maurin).
Angle Carnot et Talabot (Photo Archives Anthony Maurin).
L'Avenue Feuchères (Photo Archives Anthony Maurin).
De retour sur l'Esplanade (Photo Archives Anthony Maurin).
Le boulevard Amiral-Courbet (Photo Archives Anthony Maurin).
La rue Nationale (Photo Archives Anthony Maurin).
La rue Général-Perrier (Photo Archives Anthony Maurin).
La rue de la Madeleine (Photo Archives Anthony Maurin).
La Place de l'Horloge (Photo Archives Anthony Maurin).
Place du Chapitre (Photo Archives Anthony Maurin).
La rue de l'Aspic (Photo Archives Anthony Maurin).

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité