ActualitésSociété

THOIRAS Le vélorail des Cévennes devrait rouvrir samedi prochain

Le vélorail de Thoiras permet de découvrir les Cévennes autrement. (Photo Élodie Boschet/Objectif Gard)
Le vélorail de Thoiras permet de découvrir les Cévennes autrement. (Photo Élodie Boschet/Objectif Gard)

Après une réouverture avortée au mois de février dernier, l'attraction touristique cévenole devrait reprendre du service dès le samedi 3 avril prochain. 

Activité incontournable en Cévennes lorsque les beaux jours reviennent, le vélorail de Thoiras devrait être en mesure d'accueillir à nouveau du public très prochainement. "Après de longs mois d'attente et une ouverture reportée, nous sommes heureux de vous annoncer que votre vélorail rouvre ses portes le 3 avril 2021", ont en effet annoncé les gestionnaires sur leur page Facebook en milieu de semaine.

Initialement prévue comme d'ordinaire mi-février pour les vacances scolaires, l'ouverture avait été repoussée suite à des discussions avec la sous-préfecture d'Alès tenant compte de la situation sanitaire. Si celle-ci ne s'est guère améliorée depuis, Caroline Barbier, l'une des gestionnaires, estime "que les gens ont vraiment besoin de s'aérer l'esprit."

Le public au rendez-vous

"On croise les doigts pour qu'on ne nous confine pas la semaine prochaine", indique celle qui, avec Stéphane Schneider, a choisi le week-end de Pâques pour relancer son activité de plein air dépendante de la météo. Sur place, les mesures sanitaires seront de la partie : "Il n'y aura que deux allers-retours par jour donc les vélos seront désinfectés entre les deux trajets", prévient Caroline Barbier. 

Aussi, une seule personne par groupe aura l'autorisation de pénétrer dans le site pour payer. Chaque client se verra attribuer un numéro de vélo, tandis que les consignes de sécurité seront énoncées à l'aide d'un micro afin que la distanciation entre les usagers soit respectée. Un arsenal de mesures qui ne semble pas décourager le public : "On commence à prendre les réservations, le téléphone n'arrête pas de sonner !", promet Caroline Barbier.

Corentin Migoule

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité