Actualités

ALÈS L’opposition municipale de Gauche poursuit son combat contre la révision du PLU

Les quatre autres membres de l'opposition alésienne de Gauche que sont Arnaud Bord, Jean-Michel Suau, Béatrice Ladrange et Naïma Guernine, avaient aussi fait le déplacement. (Photo Corentin Migoule)

Pour le deuxième samedi consécutif, le Printemps alésien, groupe d'opposition de Gauche de la mairie d'Alès, a organisé un forum citoyen destiné à dénoncer un plan local d'urbanisme (PLU) jugé "d'un autre temps." Une semaine après les Hauts d'Alès, c'est le secteur regroupant Le Moulinet, Grabieux et Bruèges qui était concerné.

Pour le troisième samedi d'affilée, le second dans le cadre du "forum citoyen", le Printemps alésien avait invité la presse hier matin. Une semaine après une matinée destinée à démystifier le "monstrueux projet des Hauts d'Alès" (lire ici), le groupe d'opposition de Gauche de la mairie d'Alès avait choisi le quartier du Moulinet, au 125 rue Ambroise-Croizat, à quelques encablures du stade Raphaël-Pujazon, pour poursuivre sa lutte dans le cadre de la révision du plan local d'urbanisme (PLU).

Après avoir pris "le quart d'heure cévenol" pour justifier un léger retard à l'allumage, Paul Planque a présenté le projet de révision du PLU acté lors du dernier conseil municipal de l'année 2020, à une trentaine d'habitants du quartier. Comme il en a pris l'habitude depuis plusieurs semaines, le leader de l'opposition alésienne s'est efforcé de s'appuyer "uniquement sur des documents incontestables émanant de la collectivité ou de l'État" pour étayer son propos.

Une projection jugée artificielle

Parce que l'enquête publique obligatoire aura lieu du 19 avril au 21 mai prochain, Paul Planque estime qu'"on est dans la phase où il est encore temps de réagir." Si l'assistance n'avait pas toujours "les codes techniques" pour déchiffrer le dialecte usité par le communiste à grands renforts de "zone N(∗)", "zone U(∗)" ou encore "zone AU(∗)", ce dernier a parfois pris soin de vulgariser le discours, comme lorsqu'il a défini le PLU comme "un outil qui peut parfois être politique", prenant l'exemple d'une parcelle devenue subitement constructible avant une élection.

Alors que le groupe majoritaire de la municipalité alésienne "prévoit une augmentation de la population d'environ 12 000 habitants d'ici 2035", la projection est jugée "complètement artificielle" par le Printemps alésien qui, sur la base de trois nouveaux habitants pour un nouveau logement créé, estime inadéquate la production de 2 442 nouveaux logements comme le prévoit la révision du plan local d'urbanisme.

"Une réflexion urbanistique du temps d'avant"

D'autant que "seulement 12,6% seront des logements sociaux alors que la loi dit 20%", regrette l'urbaniste, tête de gondole de l'opposition de Gauche. Si la ville "s'en sort", c'est parce qu'aujourd'hui, sur Alès, "il y a plus de 20% de logements sociaux", reconnaît Paul Planque, indiquant que ce chiffre est ensuite "foisonné à l'ensemble de la ville."

L'heure était alors venue d'expliciter deux orientations d’aménagement programmé (OAP) prévues par le PLU, la première nommée "Bruèges-Croupillac" où 140 logements vont être construits, et la seconde à Tamaris, où "aucun logement ne sera construit puisque la zone a été exclusivement réservée à de l'activité", déplore le communiste, qui qualifie cette réflexion urbanistique "du temps d'avant", car elle ne prend pas en considération la notion de "mixité des activités."

L'urbaniste a ensuite relevé "les incohérences" du plan de prévention du risque inondation (PPRI), un document qui fixe les règles du PLU, qui avait pourtant classé en rouge la zone concernée par ces deux OAP. Si cinq demi-journées d'échanges vont être organisées durant le mois d'enquête publique à venir, "ce n'est pas assez" selon Paul Planque, qui veut croire que la pandémie "limite les possibilités de concertation", justifiant "la nécessité de temporiser."

Corentin Migoule 

(∗) Zone naturelle ; zone urbanisable ; zone à urbaniser.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité