ActualitésSociété

BAGNOLS/CÈZE Cambriolages, vols à la roulotte : bientôt des citoyens référents pour surveiller les quartiers

La ville de Bagnols/Cèze va mettre en place le dispositif "Participation citoyenne".

Des référents vont être chargés de surveiller leur quartier pour prévenir les cambriolages ou les vols à la roulotte. (Marie Meunier / Objectif Gard)

À Bagnols/Cèze comme dans d’autres communes, on observe à une recrudescence des cambriolages. Un phénomène en partie lié à la crise sanitaire « où le couvre-feu fait que dans l’espace public, il y a moins de circulation, moins de vigilance naturelle », contextualise Christian Baume, adjoint délégué à la Sécurité et à la Tranquillité publique.

C’est ce pourquoi, la Ville et son comité local de la sécurité et de la prévoyance de la délinquance veulent mettre en place le dispositif "Participation citoyenne", en partenariat avec la police nationale. Il s’agit de faire participer les habitants de la commune à une surveillance de leur quartier, de leur lotissement. Individus qui rôdent autour des voitures, porte-à-porte douteux, tentative d'effraction, repérage…

Le but est de prévenir plutôt que de guérir. Et ce, dès la moindre suspicion : « Il faut anticiper la délinquance et orienter au mieux les patrouilles sans attendre le compte-rendu des plaintes qui arrive deux jours après », explique le commandant de la police nationale de Bagnols, Laurent Pailhories.

Le dispositif "Participation citoyenne" s’inscrit dans le même esprit que celui plus connu de "Voisins vigilants". L’idée, c’est d’avoir des référents par quartier « qui ont une certaine disponibilité pour regarder ce qu’il se passe et qui ont également un contact privilégié avec les services de police », poursuit Christian Baume.

Un réseau bien établi de référents prêt pour septembre

« Je veux qu’en septembre, on ait une couverture communale, un réseau construit de référents », assure le maire, Jean-Yves Chapelet. Tous ces référents recevront une formation pour mener au mieux leur mission par exemple, les comportements à adopter ou encore préserver les traces d’effraction pour les besoins de l’enquête... « Il ne s’agit pas de former des shérifs, mais ce sont des personnes qui peuvent donner des informations et des alertes, anticiper des situations pour lesquelles ils se posent certaines questions », situe bien l'adjoint à la Sécurité.

Il compte sur ces référents pour rappeler les bons gestes : bien verrouiller les portières de son véhicule, ne pas laisser le sac à main bien visible sur le siège, fermer la baie vitrée de la maison, etc. « On est confronté à une vision un peu rurale de la délinquance sauf qu’à l’échelle d’une petite ville, ça existe », confirme le commandant Laurent Pailhories.

La municipalité commence à tisser son réseau de référents à l’approche des vacances d’été, période propice aux cambriolages. Les personnes intéressées pour être référent peuvent d’ores et déjà se manifester, mais un large appel sera passé d’ici quelques temps.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité