A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mardi 30 mars

vlachodimos ©/WORLDPICTURES/MAXPPP ; 11 DECEMBRE 2017 / NIMES / GARD / FRANCE / STADE DES COSTIERES / MATCH DE CHAMPIONNAT DOMINOS LIGUE 2 ENTRE LE NIMES OLYMPIQUE ET CLERMONT / VLACHODIMOS PANAGIOTIS (MaxPPP TagID: maxsportsworldtwo555510.jpg) [Photo via MaxPPP]
Panagiotis Vlachodimos parachevant le succès nîmois 3-1 le 11 décembre 2017 face à Clermont [Photo via MaxPPP]
Retrouvez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos ! 

Nîmes Olympique

Nazih de retour. La semaine dernière, Amjhad Nazih, troisième gardien du Nîmes Olympique, a participé pour la première fois à un stage avec l'équipe de France des moins de 19 ans à Bourges. Une semaine achevée par un match amical face à l'équipe première de l'AJ Auxerre perdu 3-2 par les jeunes Tricolores. Le portier nîmois n'a pas pris part à cette rencontre. Nazih est pour le moment le seul joueur revenu de sélection à la Bastide où le groupe s'est remis à l'entraînement hier avec une séance légère sans ballon. Celle de ce matin était plus intense avec toujours Sarr qui termine sa réathlétisation et Depres et Martinez à l'infirmerie. Pour la 3e journée des éliminatoires à la Coupe du Monde 2022, la Norvège de Birger Meling se déplace au Montenegro (20h45). Et puis à 18h, le Bénin de Matteo Ahlinvi affronte le Sierra Leone pour la dernière journée de la phase de qualifications à la CAN 2022 à laquelle les Écureuils sont quasiment assurer de participer.

Vlachodimos au placard. L’ancien crocodile a quitté Nîmes Olympique à l’été 2019, car il ne rentrait pas dans les plans de Bernard Blaquart avec un bilan global de 38 matches pour 7 buts en trois saisons (2014/15 et 2017/19). Il semblerait que Markus Kauczinski, le coach du Dynamo Dresde (D3 allemande) ne soit pas plus emballé par les prestations de Panagiotis Vlachodimos (29 ans). L’ex-idole de certains supporters nîmois a bien du mal à se faire une place. Cette saison il n’a participé qu’à huit rencontres de championnat pour seulement 297 minutes, une passe décisive et aucun but. Après être parti de Nîmes le germano-grec s’était engagé avec Sonnenhof Großaspach (D3 allemande) où il avait enfin trouvé du temps de jeu (29 matches, 5 buts et 6 passes décisives). Mais cette saison à Dresde c’est plus compliqué. Selon le quotidien allemand Bild, Vlachodimos pourrait bien quitter le Dynamo Dresde.

USAM

Les Usamistes de 2021 vont-ils être capables de marcher sur les traces de leurs aînés ? (Photo Anthony Maurin)

Du déjà vu ! Ce soir, face aux Russes de Tchekov, l'USAM doit remonter cinq buts pour espérer se qualifier en quart de finale de la Ligue européenne de l'EHF après la défaite 30-25 à l'aller. Un exploit qui ne serait pas inédit dans l'histoire du club nîmois qui a connu un fort passé européen. Dans l'ancêtre de cette même compétition, appelée alors Coupe de l'IHF lors de cette saison 1987-88 et au même stade, Nîmes avait remonté cinq buts face au RK Pelister Bitola. Battu 28-23 à l'aller, les Nîmois s'étaient imposés 21-16 au retour à Pablo-Neruda et s'étaient qualifiés grâce aux buts marqués à l'extérieur. "C'était un exploit retentissant ! Nous étions les premiers à éliminer une équipe de l'ex-Yougoslavie", nous racontait il y a quelques temps Alain Portes en évoquant son meilleur souvenir de joueur. Autre remontada célèbre pour les Nîmois, celle de la saison 1986/87 : battus 28-20 en Autriche, la Green team avait gagné 26-18 au retour face au HC Köflach en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe. C'est désormais à l'équipe 2021 de marquer à son tour l'histoire du club.

Boxe

À droite, le Vauverdois Mohamed Kani (Photo Montpellier Méditerranée Métropole)

Kani vise la passe de trois. Double champion de France en titre chez les welters (- 66kgs), le boxeur vauverdois Mohamed Kani défendra une nouvelle fois sa ceinture contre le Toulonnais José Gomez. « Il est beaucoup plus costaud que Sirak Hakobyan contre qui Mohamed avait conservé son titre il y a trois mois, explique Théo Faucher, membre du staff du Gardois. Ce sera un beau combat, à sa portée. En cas de succès, Mohamed Kani s’ouvrirait les portes d’un combat pour une ceinture européenne. » Pour le Vauverdois âgé de 30 ans, l’occasion est belle et ne devra pas être manquée. Le combat est à suivre ce samedi à 19 heures sur la page Facebook Kani’s Fight.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité