A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR Jean-Michel Perret : « Je souhaite implanter un golf à Saint-Hilaire-de-Brethmas »

En attendant le golf, une résidence "le golf" est déjà en construction à deux pas du projet du maire Jean-Michel Perret, ici sur la photo. Tony Duret / Objectif Gard
En attendant le golf, une résidence "le golf" est déjà en construction à deux pas du projet du maire Jean-Michel Perret, ici sur la photo. Tony Duret / Objectif Gard
En attendant le golf, une résidence "Le Golf" est déjà en construction à deux pas du projet du maire, Jean-Michel Perret, ici sur la photo. Tony Duret / Objectif Gard

Après un long cheminement personnel et un voyage en Écosse, le maire de Saint-Hilaire-de-Brethmas, Jean-Michel Perret, a changé d’avis sur le projet de construction d'un golf dans sa commune. En exclusivité pour Objectif Gard, il dévoile sa vision du futur site.

Objectif Gard : Quel rebondissement ! Vous vous êtes battu pendant des années pour ne pas que le projet de golf aboutisse sur votre commune et, aujourd’hui, vous changez d’avis. Vous êtes difficile à suivre…

Jean-Michel Perret : D’abord, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Je l’ai toujours dit. Il faut aussi rappeler qu’en 2016, au moment du référendum, j’étais plus jeune et davantage branché tennis. En vieillissant, ça m’est passé. En fait, c’est pas mal du tout le golf. Mais c’est avant tout une décision que je prends pour les Saint-Hilairois. L’intérêt commun prime sur le mien, comme toujours en politique.

Vous venez de le rappeler, en 2016, vous aviez réalisé un référendum à l'issue duquel 60% des votants avaient dit non au golf. N’avez-vous pas l’impression de les trahir ?

Absolument pas. À l’époque, les opposants - dont je faisais partie - ont dit non - soyons précis - au projet de construction du golf. Un projet, c’est incertain, impalpable, ça fait peur. La grande nouveauté aujourd’hui, c’est qu’on oublie la phase projet et on se lance directement. Il faut arrêter avec ce mal français de toujours hésiter, de tergiverser. On fonce !

Donc pas de référendum cette fois ?

Le dernier référendum s’est tenu il y a un an et, en toute modestie, les Saint-Hilairois m’ont renouvelé leur confiance à plus de 56%. Largement devant mon opposante dont le nom m’échappe.

Un architecte écossais sollicité

Dites-nous en plus sur ce golf…

Ce sera le golf des premières. Je veux en faire le premier golf écologique de France. Il sera tout vert avec des trous et des drapeaux pour permettre aux pratiquants de situer les trous. Je le précise, ce sera un 9 trous, que l'on pourra faire deux fois pour ceux qui préfèrent les 18 trous. Il y aura enfin des bunkers, mais rien à voir avec la guerre, ce sont des fosses avec du sable directement importé des plages de l’Espiguette. On reste dans le 100% gardois.

Un complexe hôtelier avait été évoqué à l'époque. Qu'en est-il ?

C'est toujours d'actualité. Avec Andrew Fish, l'architecte écossais que j'ai rencontré lors de ma visite de l'incroyable golf de Saint-Andrews, on projette la construction de plusieurs hôtels auxquels seront accolés quelques logements sociaux pour répondre à la demande de la préfecture. Comme ça, je fais d'une pierre deux coups. Et puis, comme vous pouvez le constater par vous même (voir la photo, Ndlr), les projets immobiliers fleurissent. Je suis extrêmement sollicité. Les prix des terrains commencent déjà à grimper. C'est de la folie !

Quelles seront les retombées pour votre commune ?

Selon les estimations, ce golf devrait permettre la création de 80 emplois et occasionner des rentrées fiscales annuelles de l’ordre de 500 000€. Mais surtout, les Saint-Hilairois pourront perfectionner leur swing à leur guise, quand ils le veulent et à des prix imbattables. Je m’y engage. Je veux que Saint-Hilaire-de-Brethmas vive golf, pense golf. Je veux une fusion de la population autour de ce sport. On va faire de Saint-Hilaire le Wall Street du golf. Un jour, que ce soit à Pékin ou à Los Angeles, je veux qu’on se dise : « Et si j’allais faire un golf à Saint-Hilaire-de-Brethmas ? »

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Heureusement que j’ai baissé mes yeux à droite de l’écran et… le fou-rire m’a pris et mes râlements de protestation ont cessé car c’était bien trouvé. Merci merci par ces temps compliqués un peu de rigolade est bienvenu.

  2. Ce qui est moins amusant et qui ne relève pas malheureusement d’un poisson d’avril , ce sont les décisions plus que douteuses (en matière d’urbanisme) de ce maire qui n’a rien à envier de ce point de vue à la municipalité précédente de droite, ni à celle d’Alès . A savoir :
    – un permis de construire ( parking Porte Sud) accordé à un promoteur en zone inondable aléa fort du PPRI ( Plan de Prévention des Risques d’Inondation) . Plusieurs plaintes ont été déposées d’ailleurs par des citoyens pour mise en danger de la vie d’autrui (clients et salariés). Sur ce dossier, ces dérives concernent aussi son désormais ami « respectueux » Roustan. Espérons que le Préfet ou la justice prendra enfin toutes les mesures pour faire cesser ce scandale avant que le pire ne se produise. Les lois y compris celles en matière d’urbanisme s’appliquent à tout le monde. Les élus devraient le savoir. C’est un minimum.
    – un permis d’aménager sur 30 hectares en pleine campagne, accordé en 2017, sans le moindre respect du PADD ( Plan d’Aménagement et de Développement Durable) pourtant présenté aux élus puis à l’ensemble des citoyens en 2016. Heureusement que la justice recadre parfois les élus qui dérapent. A noter que le PADD a été fait suite à des ateliers citoyens participatifs. Comme quoi ce maire, comme bien d’autres, font dans « participation bidon » comme d’autres font dans le greenwashing.
    – des permis de construire de lotissements dans des zones qui risquent d’accentuer gravement les inondations en aval. Faut espérer que la DDTM corrigera là aussi ce maire puisqu’il n’y a , semble-t-il personne, ni dans son équipe, ni bien entendu dans son opposition de droite, pour empêcher ses dérives.

    PS : faits avérés. Merci de ne point censurer comme le fait souvent le ML.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité