A la uneActualitésNîmes OlympiqueRCNSports Gard

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 5 avril

Koné et les Nîmois ont connu un dimanche catastrophique (photo Anthony Maurin)

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise !

Nîmes Olympique

Briançon et Deaux blessés. C’était vraiment un dimanche noir pour Nîmes Olympique, avec deux nouveaux blessés. Lucas Deaux, qui n’avait plus été titularisé depuis le 14 février et une victoire à Dijon 2-0, retrouvait hier une place dans le onze de départ. Mais à la suite d’un coup reçu à un genou, lors de la rencontre contre Saint-Étienne, le milieu de terrain a été contraint de quitter le terrain à la 73e minute. Enfin, Anthony Briançon, qui lui revenait d’une blessure aux ischio-jambiers, a rechuté en ressentant une douleur à l’endroit au même endroit. « C’est assez inquiétant, j’espère qu’on ne l’aura pas perdu jusqu’à la fin de la saison, mais ce n’est pas encourageant » a réagi Pascal Plancque juste après la rencontre au sujet du défenseur-central. Mais ce n’est que demain que l’on connaitra la gravité des blessures de Deaux et Briançon, à l’issue de leur examen.

Cinq cartons jaunes et aucun but de marqué, triste bilan nîmois de la 31e journée de L1. (photo Anthony Maurin)

Le jours des mauvaises premières. C’était le dimanche des premières négatives pour les Crocodiles. En plus de la défaite 2-0 face à Saint-Étienne et des blessures de Briançon et Deaux (voir ci-dessus), les Nîmois ont reçu cinq cartons jaunes distribués par Monsieur Léonard. C’est la première fois, en cette saison, que le NO écope d’autant d’avertissements. Même si le match n’a pas été particulièrement violent, cela traduit bien l’agacement des Nîmois qui étaient dans un jours sans. C’est aussi la première fois depuis que Pascal Plancque est devenu l’entraîneur de Nîmes, que l’équipe ne marque pas de but. Cette saison, le NO est resté onze fois muet. Espérons que toutes ses premières seront aussi les dernières.

Sprint final. À chaque journée, la stressante lutte pour le maintien gagne ou perd des concurrents. En s’imposant respectivement à Bordeaux (3-2) et à Nîmes (2-0), Strasbourg et Saint-Etienne ont pris leurs distances avec les mal classés et nous les sortons (arbitrairement) de la bataille. Le Stade Brestois, bien que battu à Lorient, possède encore six points d’avance sur les Crocodiles. Il est alors un peu prématuré d’incorporer les Finistériens dans les menacés de relégation. Étant donné que Dijon est pratiquement déjà condamné à la Ligue 2, nous retenons trois équipes : Lorient, Nîmes et Nantes et voici leurs calendriers (ci-dessus) de fin de saison avec Lyon et Strasbourg qui en seront les arbitres.

USAM

Nicolas Nieto ratera le déplacement à Dunkerque (photo USAM)

Sans Nieto ni Tobie à Dunkerque. Après sa large victoire décrochée à Limoges (34-21) l’USAM (6e, 19 points et 16 matches) enchaîne avec un nouveau déplacement, cette fois à Dunkerque (11e, 12 points et 17 matches). En cas de victoire, la Green team pourrait revenir à un point de la quatrième place détenue par Aix-en-Provence, qui viendra au Parnasse vendredi. Pour ce match ô combien important, Nîmes sera privé du pivot Nicolas Nieto, touché au visage à Limoges et de l’arrière-droit Luc Tobie qui souffre d’une déchirure musculaire aux ischio-jambiers. Pour ce match de la 7e journée de Lidl-Starligue, Franck Maurice, l’entraîneur nîmois a convoqué un groupe de 15 joueurs. Voici la composition : Paul, Desbonnet, Gallego, Rebichon, Salou, Nyateu, Dupuy, Tesio, Guigou, Kavticnik, Acquevillo, Minel, Hesham, Sanad et Joblon qui remplace Nieto. US Dunkerque – USAM c’est ce mardi à 20h en direct sur LNH TV.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité