ActualitésPolitique

POLITIQUE En Marche fête ses cinq ans : Jérôme Talon et Anthony Cellier toujours mobilisés

(Photo : droits réservés)

Le 6 avril 2016, Emmanuel Macron créait le mouvement En Marche à Amiens. Depuis, il est devenu président, bénéficie d'une majorité à l'Assemblée Nationale mais a dû affronter des crises sociales et une crise sanitaire sans précédent. À quelques mois de la présidentielle, deux élus du Gard, fidèles des plus fidèles s'expriment sur leur jeune parti politique. 

Pour Jérôme Talon, directeur de cabinet du maire de Bagnols/Cèze et référent En Marche dans le Gard : "Bien des évènements ont rythmé ces 5 années avec l'accession d'Emmanuel Macron à la Présidence comme point d'orgue. Aujourd'hui, le sentiment est forcément mitigé mais volontariste ! Tout d'abord, c'est un sentiment d'une grande fierté du travail accompli qui domine, avec la mise en oeuvre des principales propositions du candidat Macron sur la fiscalité, le travail, la sécurité, la santé. C'est aussi une fierté assumée du rôle de la France en Europe et dans le monde. Pour autant, un sentiment d'inquiétude existe face aux grands défis sociétaux du moment avec la COVID et la menace terroriste. A cela, nous opposons notre volontarisme affiché et convaincu qui réside dans notre capacité à rassurer, mobiliser et convaincre. De ce côté-là, rien n'a changé chez LREM ! Nous sommes toujours au côté du Président et de nos parlementaires pour l'avenir. Dans le Gard, le renouvellement se fait par une co-référence avec Valérie Rouverand, de nouvelles instances et l'implication de nouveaux adhérents. Rien n'est facile et tout se construit petit à petit pour ancrer durablement LREM dans notre beau territoire gardois !"

Le député du Gard Anthony Cellier qui avait rejoint En Marche en 2017 ne regrette pas du tout son choix : "Il y a cinq ans était créé le mouvement En Marche, à la suite de quoi, plusieurs centaines de personnes issues de la société civile, se sont investies en politique. Des femmes et des hommes n’ayant pas un passé politique leur promettant de devenir parlementaires, ou issus de grandes écoles politiques, mais tous animés d’une envie de porter un projet nouveau pour la France, dans l’intérêt général. J’étais de ceux là ! Il reste tant à faire mais que de chemin parcouru depuis, sur les bancs de l’Assemblée nationale, à réformer, moderniser, faire avancer notre pays, tout en affrontant les crises sociales et sanitaires."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “POLITIQUE En Marche fête ses cinq ans : Jérôme Talon et Anthony Cellier toujours mobilisés”

  1. Déjà M Talon est, en plus, (!) des fonction annoncées dans l’article Directeur des Services Généraux à la Mairie de bagnols. Est-ce objectivement et moralement acceptable ?!!
    Ensuite, quelle belle photos de fêtards ! Vu les circonstances sanitaires, ils auraient pu être six. Même pas : que 2 ! Beaucoup de ceux qui ont cru en LREM sont plus que déçus. Le temps viendra de lister toutes les bourdes, les tromperies et les arrogances.
    Joyeux anniversaire. Quelle impudeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité