ActualitésEconomie

OCCITANIE Gel : une aide exceptionnelle pour les viticulteurs et arboriculteurs votée à la Région vendredi

Le Gard n'a pas été épargné par l'épisode de gel qui s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi. Le thermomètre est descendu jusqu'à -5 degrés du côté de Bagnols/Cèze. (photo Objectif Gard)

« La Région va voter vendredi une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs et je demande la création d'un fonds commun avec l'Etat », a annoncé Carole Delga, la présidente de Région Occitanie, par voie de communiqué ce dimanche. Après l'épisode de gel qui a fortement touché les cultures dans la nuit de mercredi à jeudi, elle tient à réaffirmer son soutien au travers de cette enveloppe. 

Le Gard n'a pas été épargné. Du côté de Bagnols/Cèze, le thermomètre est descendu à -5 degrés. Record à Aigues-Mortes aussi avec -3 degrés. Au point que même les bougies allumées n'ont pas réussi à lutter contre cette "gelée noire". Frédéric Seve, président de la FDSEA du Gard (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles), nous avait même confié il y a quelques jours : "Je pense que l'on a perdu au moins la moitié du chiffre d'affaire de l'agriculture du département dans la nuit qui est d'environ 800 M€."

Pour l'instant, la Région, elle, est en attente d'un bilan précis des impacts sur les cultures engendrés par cet épisode de froid. Mais d'ores et déjà, sa présidente s'avance avec des "des pertes qui s'annoncent importantes, voire totales". Elle demandera donc aux élus du conseil régional de soutenir sa proposition d'aide exceptionnelle aux producteurs.

Carole Delga demande la création d'un fonds commun avec l'État destiné à la filière agricole

Carole Delga rappelle que des événements climatiques de ce type sévissent chaque année dans la région et que, depuis 2016, il existe un fonds de réserves pour soutenir les agriculteurs victimes des intempéries. Elle souhaite désormais la création d'un fonds commun destiné à la filière viticole "qui permettrait de décupler la force des interventions de l'État, la Région, les Départements et Intercommunalités."

Une demande qu'elle justifie par le fait que les viticulteurs n'ont pas le droit au régime de calamité agricole. "Ce fonds commun national, décliné dans les régions viticoles, doit permettre de créer un guichet unique pour les producteurs, facilitant ainsi l'obtention d'une aide d'urgence. La Région jouera collectif et contribuera fortement à ce fond. Il est par ailleurs urgent de remettre à plat le système assurantiel pour permettre aux viticulteurs de se protéger de ces aléas", poursuit la présidente de Région Occitanie. Des rencontres entre Carole Delga et des viticulteurs des deux côtés du territoire régional sont prévues mercredi et vendredi.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité