A la uneActualitésEconomieGard

FAIT DU JOUR La CCI du Gard veut changer de siècle avec sa future Maison des entreprises

Une autre vue de la MDE.
La future Maison des entreprises, bâtiment que la CCI fera sortir de terre pour 2024. Seule la partie de droite sera destinée à la CCI, à gauche, c'est l'UPE qui sera installée.

La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Gard a enfin trouvé les architectes qui vont lui faire franchir le cap du XXIe siècle avec un projet à plus de 10 millions d'euros. Modulable, aux lignes élégantes et fortes, la Maison des entreprises sera livrée en 2024.

Sur le boulevard Salvador-Allende, entre les Jonquilles et l'actuel parc Georges-Besse, face à la sortie de la future coulée verte des pépinières Pichon (parc urbain Jacques-Chirac), existe une parcelle. À cet endroit, d'ici trois ans, il y aura deux bâtiments. Deux unités différentes mais avec une seule et même cohérence architecturale.

L'actuel hôtel de la CCI du Gard a été vendu à la ville de Nîmes il y a près de deux ans pour un peu plus de 5,3 millions d'euros. En coeur de ville, dans un majestueux bâtiment où la CCI s'était installée en 1936, l'histoire prendra bientôt fin. Une page se tourne mais quelle page ! " À chaque fois que nous voulions faire des travaux, il fallait mettre au moins 300 000 euros. Pour la toiture, ça sera près de cinq millions ! Ce qu'il faut savoir, c'est que dix années de maintenance Rue de la République, ça équivaut au prix de la construction de la nouvelle Maison des entreprises ! ", lance Éric Giraudier, président de la CCI 30.

De gauche à droite, Frédéric Cambolive, Marc Gallican, Christophe Ramonatxo, Anthony Pascual, Éric Giraudier, Céline Guitard et Kathleen Vanagt, dans la cour de l'actuelle et bientôt ancienne CCI du Gard (Photo Anthony Maurin).

Passoire thermique, travaux onéreux à engager, ossature peu malléable et vétusté certaines. Qu'auraient pu croire les entreprises si la CCI était restée dans ses murs ? Avec un accès peu efficace et une gestion immobilière aléatoire ? " Il y a deux ans, nous vendions l'hôtel de la CCI 5,3 millions d'euros environ. Cela a permis de débloquer le parking et de préparer le chantier du Palais des congrès. Cette action a une vraie empreinte économique que nous estimons à 50 millions d'euros ", est persuadé Éric Giraudier.

Rappel du calendrier du projet désormais en cours. L'appel à la maîtrise d'œuvre a été lancé le 18 juin 2020. Le jury a sélectionné trois candidats le 20 novembre dernier et le 31 mars les candidats devaient remettre leur dossier. Pour les lauréats, cela veut dire que près de vingt personnes ont travaillé pendant plus de deux mois sur le projet. Enfin, le jury a choisi son chouchou le 14 avril dernier. C'est une réponse essentielle et minimale qui a tenu la corde jusqu'au bout car en plus des performances qualitatives elle offrait un réel geste architectural.

L'intérieur de la future MDE.

" Des agences locales, quand elles s'associent, peuvent très bien remporter ces gros concours ! ", s'enorgueillit Christophe Ramonatxo du cabinet d'architecte de NM2 architecture. Céline Guitard, vice-présidente de la CCI Gard exprimait " joie et fierté ! Cela fait trois ans que nous portons ce projet et toutes les planètes sont alignées. Cette MDE n'est pas un caprice du président ! Le bâtiment actuel est vieillissant, trop grand. On mise sur l'avenir. C'est un bâtiment exemplaire. Le projet le plus cohérent qui alliait savoir-faire régional et matériaux locaux tout en offrant une belle allure. Ça sera une vitrine pour Nîmes. "

4 550 m² pour un accueil modulable

Sur 77 dossiers venus de la France entière, le choix est - quasi - local ! C'est une autre fierté, le cabinet retenu est de Montpellier. Il est par ailleurs le meilleur allié d'un autre basé à Nîmes. Dans cette belle histoire, tout le monde travaille, s'entend bien et a su voir l'avenir de la MDE avec le même prisme. Céline Guitard poursuit : " C'est un très beau projet ! Peu de CCI construisent en France... C'est un bâtiment qui se projette pour les 30, 50 ou 100 années à venir car il n'est pas courant. Le projet est 100 % auto-financé. Nous n'aurons pas recours à l'emprunt même si le projet coût 10,67 millions d'euros HT ".

Le permis de construire sera déposé le 17 juillet prochain. Le début des travaux est prévu pour le deuxième trimestre 2022 et l'installation de la CCI du Gard sur le boulevard Salvador-Allende, début 2024. Une centaine de places de stationnement seront insérées en sous-sol avec une sorte de parement de pierre de Vers.

Pour la seule CCI, car un autre bâtiment (de l'UPE) identique dans sa conception sera quasi collé à la MDE. La construction proposera 4 550m² déposés comme suit : 1 793 m² pour la CCI à proprement parler, 1 097 m² pour la formation des salariés et l'enseignement supérieur et 1 660 m² seront alloués au Bic Innov'up, à une pépinière et un espace de travail partagé. Ainsi, les 127 salariés de la CCI pourront être sur le site, tout comme plus de 270 étudiants et 53 entreprises !

Une autre vue de la MDE.

La Maison de l'entreprise se donne pour objectif d’être exemplaire dans sa démarche et son usage. Elle s’inscrit dans la démarche bâtiment durable Occitanie (BDO) pour une pratique de construction éco- responsable. Le concept architectural de la Maison de l’entreprise optimise un programme qui respecte le confort et le bien-être des utilisateurs avec une maximisation de l’éclairage naturel, un confort acoustique, l'emploi de matériaux non-polluants et la création d’une zone verte.

" Ce bâtiment peut réimplanter la CCI sur son territoire, note quant à lui Christophe Ramonatxo, architecte de NM2 architecture. La façade métallique sera perforée pour jouer avec la lumière. Le bâtiment a une ossature en bois dans un écrin de verdure. Trois niveaux avec un rooftop qui fait croître le bâtiment vers le ciel. Les matériaux sont simples, souvent biosourcés et nous avons beaucoup travaillé sur les ambiances intérieures, sur l'aération et la ventilation l'été... "

Sur les piliers de la CCI actuelle sont représentés les plus grandes villes du Gard. En sortant des murs de Nîmes, la CCI invite à nouveau le Gard à se rendre en ses murs (Photo Anthony Maurin).

" Nous avions la volonté d'intégrer le bâtiment dans le parc Georges-Besse, évoque Anthony Pascual de l'atelier d'architecte Pascual. La résille métallique aura une belle transparence selon l'heure de la journée et la position du soleil. Tout est très simple, rapide à construire et efficace. " Pour Marc Galligani d'AMG architecte, "cette MDE sera grandement modulable sur le long terme. C'était le problème de l'actuelle CCI, elle était majestueuse mais un peu trop statique. Avec la MDE, nous donnons le reflet du dynamisme de la CCI du Gard. "

Enfin et pour conclure, avec cette belle annonce le président Giraudier voulait présenter le budget exécuté et voté 2020.  " Sans la gestion et la rentabilité il n'y aurait pas eu le projet de la MDE ! " En effet. " Ce budget marque une étape très importante de cette mandature avec un résultat d'exploitation positif de 4,3 millions d'euros avec un budget exécuté de 5,9 millions d'euros. On y travaille depuis 2017 car des résultats comme celui-là sont la preuve d'un travail commun et d'équipe. On a fait des choix, on les assume mais tout est dans l'intérêt général car nos indicateurs d'activité sont tous en augmentation. Nous n'avons pas prévu de thésauriser cet argent mais de mieux accompagner les entreprises dans les mois à venir. "

Christophe Ramonatxo (à gauche) explique son projet (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité