A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce jeudi 29 avril

À partir du 19 mai, le stade des Costières pourra accueillir 1 000 spectateurs (Photo Anthony Maurin)

 

La banderole déployée à la Bastide par les supporters nîmois (Photo Gladiators Nîmes 1991)

Retrouvez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Du public pour les barrages ? Dans le cadre du calendrier de déconfinement prévu par le Gouvernement, la jauge du public sera fixée à 800 personnes en intérieur et 1 000 en extérieur à partir du 19 mai. À cette date, Nîmes Olympique aura disputé tous ses matches à domicile mais il en restera un à Rennes pour la 38e et dernière journée de Ligue 1, le 23 mai à 21h. En revanche, si les Crocos réussissent à terminer 18e, ils joueront un barrage face à une équipe de Ligue 2 avec la possibilité de compter un millier de supporters au stade des Costières. Les matches de barrages étant prévus les jeudi 27 mai et dimanche 30 mai. La dernière rencontre avec du public dans l'enceinte nîmoise remonte au vendredi 16 octobre avec 3 526 spectateurs qui avaient assisté à la défaite contre le PSG.

Une nouvelle banderole. La semaine dernière, les supporters ultras des Gladiators Nîmes 1991 avaient pu pénétrer au centre d'entraînement de la Bastide pour installer une banderole directement sur les grilles du terrain où s'entraînent les joueurs. "Avec vous jusqu'au bout, donnez tout" pouvait-on lire. "Plus de réflexion, aller au charbon", était le message inscrit à l'aéroport de Garons. Deux messages qui ne portaient pas chance aux Crocos puisqu'ils ont perdu 2-1 à Lens. Ce mercredi, le club a de nouveau laissé les supporters entrer pour installer une nouvelle banderole avec le texte suivant : "Fini les cadeaux, ayez les crocs ! Dimanche victoire obligatoire." Une volonté sans doute du club de mettre davantage de pression aux joueurs à quatre journées du terme. Le NO a même partagé la publication des GN91 sur son compte Twitter.

Trois matches pour Sylla. Hier soir, la commission de discipline de la LFP s'est réunie pour sanctionner les joueurs exclus ou avertis une troisième fois en l'espace de dix rencontres à l'issue de cette 34e journée de Ligue 1. Lors de la défaite 2-1 de Nîmes Olympique à Lens, la rencontre a été marquée à la 24e minute de jeu par le carton rouge logique adressé au Lensois Issiaga Sylla pour avoir essuyé ses crampons sur le visage de Renaud Ripart. Le visage ensanglanté, le capitaine nîmois a dû quitter ses partenaires avec l'arcade bien entaillée. Il a eu droit à six points de suture et une arcade gonflée. Pour ce geste dangereux et non maîtrisé, le latéral gauche a été sanctionné de trois matches de suspension ferme.

USAM

Au Parnasse, 800 spectateurs pourront s'installer en tribune pour assister au dernier match de la saison (Photo Anthony Maurin)

"Terminer sur une bonne note." Avec le calendrier de déconfinement annoncé par le Gouvernement en matière de public dans les entières sportives, le Parnasse pourra accueillir 800 spectateurs pour cette fin de saison. Quatre journées de Lidl Starligue sont prévues après le 19 mai mais, malchance du calendrier, les Usamistes ne reçoivent qu'une seule fois à domicile contre Ivry, le 28 mai à 20h. "C'est bien c'est sera au moins l'occasion de terminer sur une bonne note mais c'est dommage que l'on joue trois fois à l'extérieur", réagit le coach Franck Maurice. Les joueurs restés à Nîmes en cette période de trêve internationale ont repris l'entraînement ce jeudi matin agrémentée d'une séance de CrossFit cet après-midi. Hormis les internationaux (Sanad, Hesham, Guigou, Desbonnet, Acquevillo, Nyateu et Paul), Salou s'entraîne à part et Poyet est parti à Capbreton en rééducation.

Tennis

Bonzi en quart à Ostrava. Peu en vue depuis le début de la saison de terre battue, Benjamin Bonzi semble prendre ses marques sur l’ocre. Le tennisman anduzien vient de se qualifier pour les quarts de finale du Challenger d’Ostrava (République Tchèque). Après avoir facilement dominé le Russe Safiullin au premier tour mardi (6/2, 6/1), le Gardois s’est imposé en fin de matinée contre l’espoir tchèque Lehecka (6/3, 6/4). Benjamin Bonzi, 126e mondial, aura un coup à jouer vendredi contre l’Australien Polmans, 148e à l’ATP. Une place dans le dernier carré est en jeu, ce qui serait de bonne augure à trois semaines du début de Roland-Garros.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité