ActualitésBagnols-UzèsSociété

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON Factures : le Collectif de l’eau s’en prend à la Saur et à Suez

Le Collectif de l'eau a tenu une réunion d'information ce samedi à Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
(DR)

Le Collectif de l’eau du Grand Avignon se bat depuis des années pour un passage en régie publique de l’eau et de l’assainissement sur son territoire. De nouveaux couacs, relevés sur la partie gardoise du Grand Avignon qui a changé de délégataire au 1er janvier dernier, viennent apporter de l’eau à son moulin. 

« Il y a deux problèmes, un avec la Saur et un avec Suez », explique posément Joël Raffy, le président de l’association de l’eau des usagers du Grand Avignon gardois à la quarantaine de personnes ayant répondu à l’invitation ce samedi en extérieur devant l’office de tourisme de Villeneuve. La Saur, délégataire de l’eau jusqu’au 31 décembre dernier sur plusieurs communes de la partie gardoise du Grand Avignon, à commencer par Villeneuve, et Suez, qui lui a succédé le 1er janvier. 

Pour le problème avec la Saur, « il y a un sacré problème que nous avions déjà expérimenté à Avignon lors du passage entre Véolia et Suez », rappelle Marcelle Landau, la présidente du Collectif de l’eau du Grand Avignon. Ce « sacré problème », le voici : « le Grand Avignon a encore donné le feu vert à la Saur pour qu’elle fasse des estimations au 31 décembre », explique-t-elle. Résultat : « certains ont reçu une facture de clôture correspondant à deux fois leur consommation habituelle ! », s’étrangle-t-elle. 

Les compteurs n’ont donc pas été relevés, ce qui peut conduire à des factures surévaluées. « Quand on proteste, on nous dit que c’est une erreur, mais une erreur plus une erreur plus une erreur, ça s’appelle un système », tonne Marcelle Landau. Elle est venue avec des cas concrets, comme ce Villeneuvois dont les relevés estimés par la Saur ont bougé de 2 m3 entre le 28 et le 31 décembre 2020, puis de nouveau de 2 m3 entre le 31 décembre et… le 18 mars, date à laquelle l’usager a relevé lui-même son compteur. « Il était clair que le relevé n’avait pas été effectué, j’ai appelé la Saur et j’ai reçu un courrier hier, et j’ai d’un coup gagné 200 mètres cube en décembre, explique-t-il. Je les ai traité de menteurs, d’escrocs et d’incompétents. » Chez d’autres, il y a un différentiel allant parfois jusque’à 200 m3 entre les estimations de la Saur et le relevé réalisé par les propriétaires. 

À Avignon, lorsque ce problème avait été rencontré, en 2019, « on nous a dit que finalement 1 500 cas avaient été redressés, mais nous ne sommes pas sûrs qu’il n’y en ait eu que 1 500 », explique Joël Raffy. « Et comme les relevés ont été inventés, certains ont payé les mêmes mètres cubes deux fois, à l’ancien délégataire et au nouveau, beaucoup ne l’ont pas vu », ajoute Marcelle Landau. Le Collectif incite les personnes concernées à exiger des explications et des factures rectificatives à la Saur. 

En ce qui concerne Suez, qui a donc repris l’eau au 1er janvier, « c’est tellement énorme qu’au début je ne l’ai pas cru », lâche Joël Raffy. Car les clients ont tous consommé 19 m3 d’eau sur les deux premiers mois de 2021. « Je ne crois pas que ce soit déjà arrivé en France de faire payer un volume forfaitaire », reprend-t-il. Car pour certains, des personnes seules, des petits commerces, cette consommation est délirante pour deux mois. En clair, « on vous demande de leur avancer la trésorerie », affirme Marcelle Landau, car un relevé soit être réalisé d’ici la fin d’année pour régulariser. 

Autre couac, ces 19 m3 n’ont pas toujours le même prix : sur deux factures concernant toutes les deux des logements à Villeneuve, cette consommation est facturée 16,43 euros pour l’une, 46,11 euros pour l’autre. Chez d’autres c’est 26 euros. « On en découvre tous les jours », glisse Joël Raffy avant de donner un conseil : « arrêtez le prélèvement automatique. » 

Le Collectif de l’eau a prévu de se rendre en délégation au bureau de Suez, avenue Gabriel-Péri à Villeneuve, ce mercredi à 10h30. 

Thierry ALLARD
thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité