ActualitésGardSociété

GARD Raid solidaire : les « Cacarinettes en baskets » ont besoin d’un coup de pouce

Les Gardoises vont participer à un raid en Martinique (Photo Les Cacarinettes en basket)
Les trois copines vont tout donner pour une bonne cause (Photo Les Cacarinettes en basket)

Alexia, Priscillia, Nina, trois mamans gardoises, vont participer au raid solidaire des Alizés du 23 au 28 novembre prochain en Martinique afin de récolter des fonds pour faire avancer la recherche sur la polyarthrite. Elles recherchent des partenaires locaux pour boucler leur budget de 9 600 €, nécessaire pour vivre cette aventure.

Le raid solidaire et multisports des Alizés se déroule chaque année en Martinique. Pour l’édition 2021, qui se tiendra du 23 au 28 novembre, trois Gardoises ont décidé de participer. Alexia Pierini (36 ans), native de Laudun-l’Ardoise, Priscilia Fogelgesang (32 ans) et Nina Bastaroli (34 ans), toutes deux habitantes de Saint-Victor-la-Coste, ont souhaité se lancer ensemble dans cette aventure. Trois mères de famille prêtes à tout donner sur des épreuves de trail, VTT et canoë-kayak pour défendre une bonne cause.

La particularité de cette course 100% féminine c’est que chacune des 75 équipes présentes représente une fondation. Les Gardoises ont choisi "Arthritis" qui accompagne la recherche sur les rhumatismes et les maladies musculo-squelettiques pour lutter contre la polyarthrite et qui tente d’améliorer la vie quotidienne des malades. Cette maladie atteint les articulations et provoque la destruction progressive du cartilage et des os le plus souvent des mains, poignets, genoux et des petites articulations des pieds. Les chercheurs ont besoin d'investissements pour travailler sur de nouveaux traitements.

"On s’est tourné vers cette association parce que nous avons des proches et des amis touchés par la polyarthrite", explique Priscillia. Chaque équipe reçoit à l’issue du raid, un don financier dont le montant est fixé en fonction de ses performances. Trois copines qui vont concourir sous le nom de "Les Cacarinettes en baskets". "Cela signifie coccinelle en provençal mais avoir des cacarinettes dans la tête cela veut dire être un peu calu (fou, folle). Ça nous ressemblait bien alors on a voulu mettre cette identité en avant", précise cette acheteuse du CEA Marcoule.

"C'est important de se mobiliser"

Pour représenter fièrement cette fondation, les trois amies se préparent intensément depuis le début de l’année. "On s’entraîne quatre fois par semaine. On fait beaucoup de course à pied, de VTT et là on va démarrer le kayak », détaille Priscillia qui peut s’appuyer sur l’expérience d’Alexia qui a déjà participé à cette expérience en 2018. Mais aussi sur son passé de sportive de haut niveau puisqu’elle a été footballeuse notamment à Montpellier et l’AS Saint-Étienne.

Pour que l’aventure puisse se réaliser, les "Cacarinettes" doivent encore boucler leur budget. Entre la logistique, le voyage et l’inscription, le ticket d’entrée s’élève à environ 9 600 €. Elles ont pour le moment la moitié de l’enveloppe et lancent un appel aux entreprises pour combler le manque. En échange d’un soutien financier, elles proposent de la visibilité sur tous les supports de communication mis en place. Chacun peut apporter sa contribution à son niveau avec la mise en place d'une cagnotte Leetchi.

"C’est une démarche solidaire et c’est important de se mobiliser pour des maladies comme celle-là. Dans le contexte actuel, on a vu pas mal de solidarité et on espère que ça va continuer", conclut Priscillia. Un besoin d’un petit coup de pouce pour vivre pleinement cette parenthèse enchantée et solidaire.

Corentin Corger

Pour suivre les aventures des Cacarinettes en baskets, rendez-vous sur leur page Facebook et Instagram

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité