A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 17 mai

Les Nîmois vont quitter la Ligue 1 (photo Anthony Maurin)
Meling a-t-il joué son dernier match aux Costières ? (photo Anthony Maurin)

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques lignes !

Nîmes Olympique

Melling en Turquie ? Il était hier soir un des Nîmois les plus déçus de la défaite et de la relégation de son équipe. Arrivé à l’été 2020, le Norvégien Birger Meling a été l’une des satisfactions de la saison, autant pour ses performances que pour son état d’esprit. Mais avec la chute à l’étage inférieur, le défenseur latéral gauche pourrait quitter la NO dans les prochaines semaines. Selon le média turc sporx.com, le Scandinave serait déjà en négociation avec le club turc de Trabzonspor (4e du championnat de Turquie). Même si les informations sont à prendre avec prudence, il n’en reste pas moins vrai que les ventes de joueurs permettront au Nîmes Olympique de renflouer ses caisses. À suivre…

Les supporters avaient des messages à faire passer (photo Norman Jardin)

Des fans de première. Les supporters auraient bien mérité de se maintenir en Ligue 1. Hier, 2h30 avant le début de la rencontre entre Nîmes Olympique et l’Olympique Lyonnais, les fans étaient près de 300 à s’être donnés rendez-vous pour encourager leurs joueurs. Drapeaux, chants et fumigènes, les supporters ont crié leur amour pour le club. Mais ils ont aussi laissé accrochées deux bâches aux grilles du stade des Costières. Une pour encourager l’équipe à battre l’OL et une autre pour signifier leur attachement au centre de formation nîmois, menacé de fermeture. Ils l’ont aussi confirmé, même en Ligue 2, ils continueront à encourager le club cher à leur cœur.

L'équipe de la saison 1966-67 avait été la première à connaitre la relégation en D2 (Fonds Collignon - Archives municipales de Nîmes)

La cinquième fois. Nîmes Olympique est triste aujourd’hui. Après trois saisons passées en Ligue 1, l’aventure prend brutalement fin avec une 19e place synonyme de relégation en Ligue 2. C’est loin d’être une première pour le NO qui avait déjà connu pareille désillusion à quatre reprises dans son histoire. La première fois c’était en 1967-68, mais les Crocodiles étaient remontés dès la saison suivante pour rester dans l’élite jusqu’en 1980-81 où les Nîmois tombent en D2. Deux saisons plus tard, 1982-83, les joueurs de Pierre Barlaguet remontent à l'issue d'un match de barrage face à Tours. Retombés au bout d’un an (83-84), les Crocodiles arrachent leur billet pour ce que l’on appelait encore la D1 en 1990-91. La rechute a lieu en 1992-93 et ensuite c’est le grand trou noir. 25 ans de galère en Ligue 2 et en National pour retrouver le paradis le 4 mai 2018 avec comme en 1991 (même jour et même adversaire), un match décisif contre le Gazélec Ajaccio. Plus les années passent et plus les Nîmois mettent du temps à retrouver l’élite. Espérons que cette tradition sera vite rompue.

Le 16 mai 2008, les Nîmois fêtaient la montée en Ligue 2 (photo maxppp)

Deux soirées, deux ambiances. C’est une date bien particulière pour Nîmes Olympique mais avec des sensations différentes. Ce 16 mai 2021 restera comme un jour de tristesse avec l’officialisation de la relégation des Crocodiles en Ligue 2 au terme d’une déroute à domicile 5-2 face à Lyon. À oublier donc. Mais pour les Nîmois c’est aussi un grand jour de fête en 2008. Ce soir-là, le stade des Costières était plein de 18 000 supporters nîmois qui, au terme de la victoire sur Laval 3-1, célébraient la remontée en L2 après six saisons en National. Une des plus grandes joies de ces 20 dernières années. Nul doute que c’est cette date que les Nîmois garderont en mémoire.

Football amateur

Le président de la Ligue Occitanie à Alès. Élu président de la Ligue de football Occitanie en janvier dernier, Arnaud Dalla Pria s'est rendu à Alès ce dimanche matin où il était attendu dans l'enceinte du Soccer Team pour une rencontre avec Mouss Guiza, directeur sportif de l'AS Rousson et fondateur d'un collectif regroupant l'essentiel des clubs de football du bassin alésien. Le président toulousain était accompagné par l'ancien Croco Abdelraouf Zarabi, élu au comité directeur de la ligue régionale. Les deux hommes ont pu échanger avec une dizaine de dirigeants de clubs dans l'optique d'aborder "les problématiques actuelles" liées à la fragilité économique de certaines associations sportives en temps de crise sanitaire. "À l'aube d'une nouvelle saison, c'était aussi l'occasion d'évoquer les nombreux points d'interrogations qui subsistent encore à ce jour", complète Mouss Guiza, qui se bat pour obtenir un geste de la Ligue pour ce qui a trait au prix des licences après deux saisons tronquées. "Une entrevue qui devra être réitérée régulièrement afin d'avancer main dans la main pour l'avenir de nos milliers de petits licenciés", dit-il.

USAM

Une partie du public de l'USAM fera bientôt son retour (photo Anthony Maurin)

Le retour des supporters. Avec la levée de certaines restrictions sanitaires, les supporters de l’USAM pourront bientôt retrouver leur équipe favorite. Cela se fera précisément le samedi 29 mai à 19h à l’occasion de la venue d’Ivry pour le dernier match à domicile de la saison de Lidl Starligue. Pour assister à cette rencontre, la jauge est de 800 places réservées aux partenaires et aux abonnés (qui sont 660 cette saison). Si vous faite partie d’une de ces deux catégories et que vous souhaitez assister à ce match, il vous suffit de vous inscrire sur le site officiel de l’USAM. Il faudra faire ensuite en sorte que le Parnasse redevienne infernal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité