A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mardi 18 mai

Ripart et Briançon ont exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux (photo Anthony Maurin)

Miguel intéresserait des clubs espagnols (photo Anthony Maurin)

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques lignes !

Nîmes Olympique

Miguel en Espagne ? Nous avons évoqué dans des précédentes Minute Sport l’intérêt des Glasgow Rangers, Sassuolo et Saint-Étienne pour Zinédine Ferhat puis celui de Trabzonspor pour Birger Meling. Cette fois c’est Florian Miguel (21 matches dont 18 titularisations cette saison) qui serait suivi par des équipes espagnoles. Selon eldesmarque.com, Cadiz CF aurait fait du défenseur nîmois sa prochaine cible. Le latéral gauche, pouvant jouer dans l’axe aurait même la cote de l’autre côté des Pyrénées puisque Levante, Getafe et l'Espanyol Barcelone seraient également intéressés. Il se pourrait bien au Nîmes Olympique, qu’il y ait cet été des bouchons dans le sens des départs.

La désolation des Crocodiles. La relégation du Nîmes Olympique a plongé les amoureux de ce club dans la tristesse. Mais les supporters ne sont pas les seuls à être abattus. Certains joueurs ont exprimé leur désarroi sur les réseaux sociaux. Renaud Ripart, qui a quitté le stade des Costières en colère dimanche, s’est adressé aux fans de l’équipe : « Merci pour votre soutien sans faille durant cette saison compliquée, ce n’est pas la fin que l’on aurait souhaitée. Je suis triste pour vous car vous méritez tellement mieux... » Le moment est aussi difficile à vivre pour le capitaine Anthony Briançon, blessé et qui n’a pas pu participer aux derniers matches. « Cette relégation marque la fin d’une époque, d’une formidable aventure que nous avons pu vivre tous ensemble. J’ai mal au cœur, nous avons tous mal au cœur. Vous êtes l’âme de ce club, ce club que l’on aime tant, ce club qui existe grâce à vous, grâce au centre de formation. » constatait l’emblématique défenseur Nîmois. Des anciens Crocodiles ont aussi réagi, à l’image de Paul Bernardoni, le gardien de but qui avait quitté la club l’été dernier pour Angers : « J’ai une pensée pour Nîmes Olympique, ses joueurs, ses supporters, ses salariés. J’espère que l’on pourra vous revoir très vite en L1. » Mehdi Mostefa s’est également exprimé : « Triste pour Nîmes Olympique et ses supporters. Aux Costières, le 12e homme est primordial, malheureusement cette année… Le NO reviendra plus fort ! » Espérons que l’ancien capitaine des Crocodiles ait raison.

USAM

Deux Nîmois en Bleu. Deux joueurs de l'USAM et pensionnaires du pôle espoir de Nîmes ont été retenus en équipe de France de beach-handball chez les U17 pour participer à un stage à Houlgate (Calvados) du 4 au 11 juin 2021. Il s'agit de Sébastien Desbonnet, qui n'est autre que le petit frère de Rémi, le gardien usamiste. Avant de porter le maillot tricolore sur les terrains et de peut-être participer aux JO, le dernier rempart nîmois a joué en équipe de France de beach-handball. Le second est Jean-Philippe Takaniua arrivé de Nouvelle-Calédonie l'été dernier pour finir sa formation dans le club gardois.

Tennis

Benjamin Bonzi participera à Roland-Garros [Photo via MaxPPP]
Deux Gardois à Roland-Garros. La nouvelle était attendue et a été confirmée ce lundi en fin de journée. Les Gardois Benjamin Bonzi et Carole Monnet ont été invités par les organisateurs de Roland-Garros. Pour l’Anduzien, ce sera directement dans le tableau final pour sa troisième participation. Lors de ces deux autres entrées dans le grand tableau, l’actuel 115e mondial s’est à chaque fois incliné en 32e de finale après avoir remporté son premier tour, contre le Russe Medvedev alors qu’il avait été invité par l’organisation en 2017, et contre le Finlandais Ruusuvuori après être passé par les qualifications en 2020. Cette année, Benjamin Bonzi rêve d’un 16e de finale mais beaucoup de choses dépendront du tirage au sort qui pourrait ne pas l’épargner. Aligné à Lyon cette semaine, le meilleur tennisman gardois est passé tout près de la plus belle victoire de sa carrière ne s’inclinant qu’au tie break du 3e set contre Kachanov, 26e mondial (6/1 4/6 7/6 (4) ). Pour Carole Monnet, 19 ans et 380e mondiale, il faudra comme l’an dernier en passer par les qualifications. L’Alésienne était parvenue à remporter son premier tour avant de s’incliner. L’objectif sera de faire mieux même s’il faudra un véritable exploit pour atteindre le tableau final. Chez les juniors, le Nîmois Robin Bertrand est lui aussi dans l’attente d’une invitation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité