A la uneGardSanté

CORONAVIRUS Le nombre d’hospitalisations en baisse dans le Gard

Au service réanimation au CHU de Nîmes. (Photo d'illustration : Romain Cura/ObjectifGard)
Photo d'illustration. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Comme chaque mardi et chaque vendredi, l’Agence régionale de la santé Occitanie (ARS) communique les chiffres de la pandémie de coronavirus en région et dans le Gard. 

Au niveau régional, la décrue se confirme : ce mardi soir, 753 hospitalisations sont en cours, soit 43 de moins que vendredi. Parmi elles, 127 personnes sont en réanimation ou en soins critiques, soit 26 de moins qu’il y a quatre jours. Depuis le début de la pandémie, 4 543 personnes ont perdu la vie dans les hôpitaux de la région, c’est 19 de plus en quatre jours. 

La tendance est identique dans le Gard. Ce mardi soir, le nombre de personnes hospitalisées dans notre département est de 129, c’est 7 de moins que vendredi. 22 personnes sont en réanimation, soit 4 de moins que vendredi. Quant au nombre de décès, il s’établit désormais à 641 personnes dans les hôpitaux gardois depuis le début de la pandémie, c’est 5 de plus que vendredi. 

La tendance est aussi encourageante sur le front des nouveaux cas : sur les sept derniers jours, 3 525 cas ont été dépistés en Occitanie, ce chiffre était de 4 285 vendredi. Ça se voit sur les tests. Si leur nombre reste quasi stable, avec 184 000 tests pratiques sur les sept derniers jours en région, leur taux de positivité passe sous les 2 % (1,9 %) contre 2,4 % vendredi. 

Enfin, la vaccination poursuit sa progression, avec désormais 3,7 millions de doses injectées en Occitanie. Plus de 2,5 millions de personnes ont déjà reçu une première injection, soit 54,4 % de la population de plus de 18 ans. 

Th.A

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité