Bagnols-UzèsPolitique

DÉPARTEMENTALES Bagnols/Cèze : Jean-Yves Chapelet affiche son soutien à Claude Roux et Maria Seube

Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet aux côtés de Maria Seube, Patricia Garnero et Claude Roux ce matin sur le marché de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les candidats aux départementales sur le canton de Bagnols/Cèze, Claude Roux et Maria Seube, qui partent pour le Centre face, entre autres, aux sortants Alexandre Pissas (PS) et Sylvie Nicolle, peuvent compter sur le soutien du maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet. 

Le premier édile bagnolais est venu sur la fameuse place « t’as mal où », centre névralgique du marché, apporter officiellement son soutien au binôme centriste soutenu par la République en marche, parti qui avait soutenu la liste Chapelet aux municipales. « Claude Roux est dans mon équipe et avec Patricia (Garnero, maire de Saint-Étienne-des-Sorts, remplaçante de Maria Seube, ndlr), on se connaît depuis longtemps. Je donne ma confiance aux gens avant tout », affirme Jean-Yves Chapelet. Notez qu’en 2015, Jean-Yves Chapelet et Claude Roux étaient tous les deux candidats sur le canton de Bagnols, l’un pour le Parti socialiste avec Emmanuelle Crépieux et l'autre pour l’union de la Droite et du Centre avec Patricia Garnero. 

Le maire, qui a depuis quitté le PS et n’a pas sa carte chez LREM, pas plus que les candidats d’ailleurs, veut compter un conseiller départemental dans son équipe, ce qui complèterait sa collection : « J’ai déjà un député et le président de l’Agglo. Un conseiller départemental serait un plus pour Bagnols. Aujourd’hui le conseiller départemental qu’on a ne me sert à rien, je ne l’ai jamais vu dans mon bureau. » L’intéressé, Alexandre Pissas, lui aussi sur la place « t’as mal où » au moment où le maire tenait ces propos, appréciera. 

Jean-Yves Chapelet le martèle, il veut que cette élection « serve les Bagnolais. Ce qui m’intéresse est de continuer à faire bouger cette ville. Il faut agrandir la meute ». Claude Roux affirme pour sa part que sa candidature est « là pour amener des conseillers départementaux qui oeuvrent pour le territoire, le canton de Bagnols n’est pas très représenté à Nîmes ». « Et pour être un levier pour l’investissement des communes, accompagner les maires dans leurs dossiers, ajoute Maria Seube. Le conseil départemental doit être un levier de proximité. À ce jour ce n’est pas le cas, les maires sont un peu abandonnés. » 

Thierry ALLARD 

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Il faut que out change pour que rien ne change. Mais cette-fois, à la fin, le RN va-t-il l’emporter ? Il n’y a pas que le RN qui se bat pour et pas que dans ce canton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité