A la uneActualitésEconomieGard

ÉDITORIAL Sécurité civile : le coup magistral de Franck Proust ?

Photo Objectif Gard

La Sécurité civile est une des belles fiertés de notre département. Au-delà de la mission si essentielle d'intervenir à chaque instant partout en France, et particulièrement durant les périodes de forts risques d'incendie, elle offre en outre un avantage significatif pour les feux de forêts à très grande proximité du fait de ses capacités d'intervention rapide. Avec le dérèglement climatique, l'accélération du réchauffement de toute la planète, le risque n'est plus seulement un problème local, il touche désormais toutes les régions du monde. Et l'Europe en la matière veut prendre toute sa part dans l'anticipation et la gestion de ce danger récurrent. Nîmes et sa base de sécurité unique pourrait donc, selon nos informations, devenir demain l'épicentre en matière de recherche et de formation d'une flotte européenne de la sécurité civile que le président de la République appelait de ses vœux en 2017. Et l'ex-député européen Franck Proust, vice-président du PPE (Parti populaire européen) et membre du comité européen des régions, aujourd'hui président de Nîmes métropole, n'y est pas totalement étranger. En coulisse, c'est lui qui est à la manœuvre et, toujours selon nos informations, il est en passe de réaliser un coup magistral. C'est un courrier reçu récemment à l'Agglomération nîmoise, que notre rédaction a pu consulter, signé du ministre de l'Intérieur qui pourrait préfigurer un débouché majeur pour Nîmes avec un éventuel projet industriel d'assemblage des bombardiers d'eau qui représenterait plusieurs centaines de millions d'euros d'investissement et plusieurs milliers d'emplois. Dans cette lettre adressée à Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin,  souligne le volontarisme des élus locaux et particulièrement ceux de Nîmes. Rappelant le caractère stratégique de ce projet, tant d'un point opérationnel pour la Sécurité civile que de celui de ses retombées économiques, il encourage vivement l'ensemble des acteurs à prendre toute leur part. Et Airbus, qui visitait récemment les installations nîmoises, pourrait être l'un des artisans de cette chaîne de montage du nouveau Canadair. Cerise sur le gâteau, la commission européenne a obtenu les crédits nécessaires pour subventionner les acquisitions de nouveaux avions bombardiers d'eau à destination de plusieurs pays européens, dont la France. Toutes les planètes semblent donc alignées pour l'économie locale, pour la souveraineté nationale et européenne, pour la préservation des ressources naturelles et enfin... pour Franck Proust. Qui pourrait moins d'un an après sa prise de fonction, réussir là où beaucoup avant lui se sont cassés les dents. Pas de chichi, pas de com : le patron du Colisée travaille.

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité