A la uneActualitésNîmesNîmes Olympique

ÉDITORIAL Alors Renaud Ripart, chiche ?

Renaud Ripart (Photo Anthony Maurin).
Ripart le torero comme on l'aime (Photo Anthony Maurin).

Après le tumulte durant plusieurs semaines lié à l'avenir de la formation au Nîmes Olympique, les esprits échauffés se sont détendus. Dans l’intérêt supérieur du Nîmes Olympique comme le rappelait le communiqué signé par la société de Rani Assaf, et l’Association du NO. Tout a donc repris le cours normal de la vie. Même si une bonne partie des jeunes du centre de formation sont partis. Le club préféré des Nîmois prépare de son côté tranquillement sa nouvelle saison. En Ligue 2. Il faudra toutefois passer encore devant les instances financières du football français et montrer patte blanche, mais il ne devrait pas y avoir de difficultés particulières. Alors que les joueurs reprendront le chemin des terrains lundi prochain. Enfin, ceux qui seront encore là. Car une partie des joueurs cadres des dernières saisons sont déjà en train de préparer les valises. Enfin pas tous. Car après une saison difficile, émaillée d'une belle crise covid, les clubs ne se bousculent pas pour investir des millions sur les joueurs. Un joueur en particulier pourrait partir et toucher en plein coeur les supporteurs qu'il a tant fait rêver en portant haut et fort les valeurs nîmoises : Renaud Ripart. D'ailleurs, depuis plusieurs jours, le hashtag #RenaudResteÀNîmes circule sur les réseaux sociaux, incitant le joueur à poursuivre l'expérience Nîmes Olympique même en Ligue 2. L'attaquant formé au club, aux 200 matches passés dont les trois dernières années parmi l'élite n'a pas encore dit adieu à son club. Et pourrait peut-être devenir l'attraction de cette intersaison. Car même si, et c'est logique, la direction et le staff technique veulent tourner une page, il ne serait pas si inintéressant de garder quelques substances de la passion nîmoise. "Rips" pourrait ainsi montrer le chemin aux nouveaux. Celui de la Bastide, des Costières et qui sait, du but aussi. Amateur de corrida, on veut encore le voir s'illustrer en mimant des gestes de torero pour célébrer ses réalisations. Encore une fois. Au moins une fois. Avant de le laisser partir avec le sourire, qui sait peut-être pour une remontée immédiate ? Mais pas maintenant, pas après une année de descente et de crise dans la foulée qui a perturbé tout le monde. Alors Renaud, chiche ?

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité