ActualitésBagnols-Uzès

BAGNOLS/CÈZE Les résultats de la grande consultation citoyenne dévoilés

Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet et son conseiller municipal délégué à la démocratie de proximité Mourad Abadli (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet et son conseiller municipal délégué à la démocratie de proximité Mourad Abadli (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Au printemps dernier, la mairie de Bagnols a consulté la population via un questionnaire. Les résultats de cette grande consultation citoyenne ont été compilés et dévoilés à la presse ce vendredi. 

« Nous rencontrons tous beaucoup de Bagnolais, mais pour dégager une tendance il faut s’appuyer sur quelque chose de tangible », avance le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet. C’était le but de cette grande consultation : après « la première des consultations, l’élection », rappelle le maire, impliquer les administrés et faire de ces résultats « une aide à la décision », ajoute-t-il. 

Pour ça, encore fallait-il que les Bagnolais répondent présent. Ce fut globalement le cas, « avec 1 400 questionnaires remplis, dont près de 500 par voie numérique », avance Mourad Abadli, conseiller municipal délégué à la démocratie de proximité. « On ne savait pas tellement où on allait, on tablait sur 600 à 700 réponses », ajoute le maire. 

Le questionnaire présentait des questions principalement fermées, ce sera peut-être moins le cas par la suite, « en ouvrant un espace plus grand à la proposition et à la discussion », dit Jean-Yves Chapelet. L’avantage des questions fermées est qu’elles permettent de dégager des tendances claires : 66 % en faveur d’une passerelle piétonne sur le pont de Cèze, 67 % pour un encadrement plus strict des cortèges des mariages (question qui prouve, selon le maire, qu’il n’y a « pas eu de tabou »), 61 % pour l’ouverture des services municipaux le samedi matin, 75 % pour un encadrement plus strict des épiceries de nuit, 69 % pour des ruches, nichoirs et hôtels à insectes en ville ou encore 64 % pour la création d’un festival littéraire ou artistique. 

Sans surprise, les questions de sécurité sont plébiscitées. 80 % pour l’extension de la vidéosurveillance, 89 % pour l’extension de la police municipale la nuit, 94 % de soutien à l’arrêté municipal interdisant la vente de protoxyde d’azote aux mineurs, ou encore 65 % pour les zones de rencontres ou zones 30 en ville, par exemple. En revanche, les Bagnolais ne sont pas favorables à l’abaissement de la vitesse à 50 km/h sur les entrées de ville (49 % de non contre 46 % de oui). « C’est une surprise, il nous semblait normal d’abaisser à 50, mais les gens disent 70 », commente le maire. 

L’idée derrière ce questionnaire est « d’apporter des réponses rapides, claires et qui se voient », avance Jean-Yves Chapelet. « On se laisse six mois pour enclencher les réalisations, pour au 1er janvier 2022 avoir soldé cette consultation afin de préparer la deuxième », ajoute Mourad Abadli. Par exemple, 40 000 euros seront mis dès cette année sur la rénovation de la croix de mission de la place Mallet, conformément au choix des habitants. 

« Nous allons refaire une consultation début 2022 mais sur d’autres thèmes », explique le maire qui précise que « nous ferons un ou deux référendums d’ici la fin du mandat sur des sujets qui engageront des moyens importants ou auront un impact important sur la vie communale. » 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité