A la uneFaits DiversGard

NÎMES Assassinat de Samuel Paty, une femme en lien avec le tueur interpellée ce matin

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

Une mère de famille, âgée de 33 ans, a été interpellée mardi matin à Nîmes et placée en garde à vue dans le cadre d'une affaire criminelle terroriste. Comme nous le révélions aujourd'hui, elle a été arrêtée car elle était en lien avec le tueur dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty.

Cette femme habitant le centre-ville de Nîmes, a été dans les jours qui ont précédé l'attaque en contact avec Abdoullakh Anzorov, le tueur du professeur d'histoire-géographie, un réfugié d'origine tchétchène abattu peu après par les policiers. La suspecte nîmoise aurait selon nos renseignements échangé plusieurs messages et mails, et elle aurait été en contact avec le tueur en utilisant des systèmes cryptés de télécommunication.

Sa garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures avant une éventuelle mise en examen dans le cadre de l'instruction ouverte pour "complicité d'assassinat terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste", bien que l'on ne sache pas à l'heure actuelle son rôle précis.

Cette opération menée dans la capitale gardoise ce matin, a été conduite par la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire, en charge des investigation aux côtés de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Le RAID venu de la région parisienne a participé à l'arrestation survenue à 6h.

Samuel Paty, 47 ans, a été décapité le 16 octobre près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par Abdoullakh Anzorov, qui lui reprochait d'avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. En tout, quatorze personnes sont mises en examen dans cette affaire, dont six collégiens.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité