A la uneActualitésNîmes

NÎMES La Police municipale remet de l’ordre sur les boulevards

(Photo Anthony Maurin).
La Police revient sur le terrain pour la sécurité des Nîmois (Photo Anthony Maurin).

Une première opération de contrôle des automobilistes, menée par la Police municipale de Nîmes, a lancé le dispositif sur le boulevard Victor-Hugo. L’objectif était de sensibiliser les usagers à la réglementation en vigueur et surtout de remettre de l'ordre dans les mauvaises habitudes des Nîmois.

Pour Richard Schieven, adjoint délégué à la sécurité, "Les administrés se plaignent, posent de nombreuses questions... Il y a des rodéos, des vitesses inappropriées et des excès de vitesse, actuellement avec les beaux jours et les nombreux piétons c'est inacceptable. Il y a aussi du stationnement anarchique. On a laissé trop faire, on va taper fort deux fois par mois."

Les équipes se coordonnent et l'opération va bientôt commencer (Photo Anthony Maurin).

C'est à l'initiative de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes et en présence de Richard Schieven, qu'une opération coup de poing a eu lieu. Pourquoi ? Comme dit, pour endiguer les incivilités qui sont légion en centre-ville aux abords du week-end mais pas que.

Les premiers contrôles (Photo Anthony Maurin).

Stationnement sauvage, excès de vitesse, conduite dangereuse… Afin d’assurer la sécurité des boulevards Victor-Hugo, Amiral Courbet, Gambetta, Alphonse-Daudet et Général Perrier, la Ville renforce sa lutte contre les comportements déviants au volant pendant l’été. "Nous sommes une dizaine de policiers venus de plusieurs unités et nous serons là jusqu'à minuit. Il faut qu'on rappelle qu'on travaille H24 et qu'on veille à la sécurité des Nîmois. La brigade canine se postera place Questel, une unité ira à l'intersection du boulevard et de la rue Jean-Reboul et deux motards seront en mouvement" annonce quant à lui Ali K, chef de service des unités spéciales à la Police municipale de Nîmes.

(Photo Anthony Maurin).

"L'idée est d'avoir plus de quiétude et de tranquillité car ici ça roule vite ! Pas sur des longues distances mais ça va quand même trop vite... Nous contrôlons aussi les deux roues, nous voulons revenir à une situation plus conforme à ce que nous connaissions avant le confinement. Ce vendredi à 17h a eu lieu une opération anti rodéo à Pissevin. D'autres pourraient intervenir dans les prochaines semaines, tout comme des opérations conjointes" conclut l'élu nîmois.

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Un commentaire

  1. Il serait temp. Un peu d’ordre? faut pas charrier, c’est carrément une remise à plat à faire et pas que sur victor hugo.
    Je ne suis pas sur que nos gardes champêtre soient les plus aptes à agir vu qu’eux mêmes ne respectent aucunement les règles du code de la route. Tout le monde a pu constater que les premières à rouler xssans raison sur les trottoirs ou à stationner dessus c’est quand même notre police municipale.
    Quand aux effets, rien pour l’instant, ce matin général perrier j’ai encore faitdes passes de toréo pour ne pas me faire embrocher par bicyclettes, trotinettes et scooter, vous dit pas la valse de mon panier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité