ActualitésNîmesSociété

NÎMES Pauline Séné, cheffe invitée en résidence, fera le bonheur estival de l’Allegrini social club

L'entrée, rue Fresque, de la nouvelle résidence d'été de Pauline Séné (Photo Anthony Maurin).
L'entrée, rue Fresque, de la nouvelle résidence d'été de Pauline Séné (Photo Anthony Maurin).

L'Allegrini Social club est fier d’annoncer sa collaboration avec la talentueuse cheffe parisienne Pauline Séné, 29 ans, qui pose ses valises dans le Gard du 2 au 23 août 2021 pour sa résidence d’été.

Chez Allegrini Social Club, tout est une histoire de rencontres. Avec Pauline Séné, le coup de cœur fut immédiat. Leurs valeurs communes ? Le goût du produit et du local, l’envie tenace de sublimer la qualité du savoir-faire des artisans. En 2018, Pauline Séné fait son retour dans la haute gastronomie, chez Cobéa (une étoile) aux côtés de Philippe Bélissent, en tant que cheffe adjointe, et l'année dernière, elle est candidate dans l’émission Topchef.

Les chefs du club ouvrent ainsi les portes de leurs cuisines à Pauline Séné, à Nîmes dans l'antre de Georgiana Viou au Rouge, le restaurant du Margaret - Hôtel Chouleur (quatre étoiles rue Fresque), chez Tracy Benyahia au Barns et sur le site du Pont du Gard chez Valentin Lerch, aux Terrasses. En effet, du 2 au 23 août, Pauline Séné proposera ses recettes au fil de ses rencontres avec les producteurs et artisans locaux et de ses inspirations.

Passionnée, cheffe créative et instinctive, Pauline Séné aime les sauces qui donnent du peps et de la gourmandise aux plats. De la rigueur de son passé dans les restaurants étoilés, elle a gardé une cuisine précise, des dressages minutieux. Une cuisine généreuse, à la fois simple et complexe. Avec des grands-parents maraîchers et un père grossiste au marché de Rungis, Pauline Séné retrouvera dans le Gard cette proximité avec la terre et ses produits au cœur d’un département aux multiples trésors et au fort patrimoine culinaire.

Anthony Maurin

Aujourd’hui, l'Allegrini Social Club représente un hôtel quatre étoiles, un bar et six restaurants situés à Nîmes, à Paris et sur le site du Pont du Gard.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité