A la uneNîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Dijon : des Bourguignons en quête de repères

©NICOLAS GOISQUE/MAXPPP - 19-01-2020, 17h15, stade gaston gérard à dijon, football, coupe de france, 16ème de finale, dijon fco - nîmes olympique, julio tavares exulte après le 4ème but dijonnais marqué par bruno ecuele manga (MaxPPP TagID: maxsportsworldtwo822227.jpg) [Photo via MaxPPP]
Nîmes et Dijon se retrouvent en Ligue 2. ©PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/Philippe BRUCHOT ; [Photo via MaxPPP]
Ce samedi à 15 heures, le Nîmes Olympique reçoit le Dijon FCO au stade des Costières pour le compte de la 2e journée de Ligue 2. À la veille de ce choc entre relégués, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club bourguignon. 

Rapidement condamné à la relégation, Dijon a eu le temps de préparer son retour en Ligue 2. Et le démarrage d'un nouveau cycle qui se fait dans un centre d'entraînement flambant neuf. Très tôt la saison passée, le président Olivier Delcourt a confirmé le néophyte David Linarès, promu coach en novembre 2020, à la tête de l'équipe. "Il a la main pour construire son groupe", confirme Adrien Béria, journaliste à France Bleu Bourgogne.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les Dijonnais ne lésine pas sur le recrutement. Pas moins de 11 joueurs sont déjà arrivés en Bourgogne. "Si on ajoute les quatre retours de prêt, ça fait une quinzaine de nouvelles têtes, calcule Adrien Béria. Contre Sochaux, six recrues étaient alignées au coup d'envoi et on a senti un manque de repères." Dominé par de séduisants Doubistes, le DFCO s'est incliné 3-1 et n'a pas affiché le visage de favori à la remontée que lui ont collé bon nombre d'observateurs.

Quatre cadres écartés

"L'ambition n'est pas de retrouver la Ligue 1 immédiatement, mais d'y parvenir sur deux ou trois saisons, nuance le journaliste. Les supporters sont exigeants. Ils ont la peur que la mayonnaise ne prenne pas et de revivre la même saison que l'an dernier." Le match d'ouverture ne les a sans doute pas rassurés. Dijon n'a pas eu de tir cadré en première période et a affiché d'importantes lacunes défensives en seconde.

Plus encore que le résultat ce samedi, l'urgence sera de retrouver de la solidité et de se rassurer que dans le jeu. Avec un effectif dense et de nombreux joueurs expérimentés, le DFCO - qui ne compte plus sur Chouiar, Konaté, Mama Baldé et Ndong, tous écartés - semble avoir les moyens de jouer les premiers rôles en Ligue 2. Mais face à des Crocos qu'ils connaissent bien, les hommes de David Linarès ont déjà une petite pression sur les épaules. Après une dernière saison catastrophique, ils sont bien placés pour savoir qu'une spirale négative n'est jamais facile à endiguer.

Boris Boutet

 

Le joueur à suivre : Benzia

Si l'effectif dijonnais ne manque pas de talent, un joueur semble avoir les moyens de sortir du lot. Passé par Lyon, Lille, Fenerbahçe et Olympiakos, Yassine Benzia n'a pas tout à fait le CV d'un joueur de Ligue 2. "S'il est épargné par les blessures, il a potentiel pour être le meilleur joueur de la division, estime Adrien Béria. Il a une qualité technique rare, sur chaque ballon c'est du velour. Même si contre Sochaux, il a dû beaucoup décrocher et n'a pas toujours été à la baguette derrière l'attaque." Cette saison, il devrait être le dépositaire du jeu dijonnais. D'autant que l'autre meneur de jeu, Célina, victime de complications cardiaques après avoir contracté la covid, est absent pour le moment.

Ahlinvi, Deaux, Reynet : les anciens Crocos vus de Dijon

Le président dijonnais Olivier Delcourt avec la recrue Mattéo Ahlinvi (Photo DFCO)

Parmi ses multiples recrues, le DFCO s'est beaucoup tourné vers les anciens Crocos. Titulaire contre Sochaux, le gardien Baptiste Reynet, "très populaire à Dijon", selon Adrien Béria,a démarré fort "avec deux parades décisives en première période." Un peu moins en vue pour ses débuts, Mattéo Ahlinvi a malgré tout fait bonne impression. "On sent que c'est un joueur technique qui est plein de promesses", estime le journaliste. Enfin, l'arrivée de Lucas Deaux a été officialisée ce jeudi. Trop juste pour débuter contre Nîmes, l'expérimenté milieu de terrain débarque pour pallier la blessure de Jordan Marié.

Le 11 probable : Reynet - Traoré, Ecuela Manga (cap.), Coulibaly, Rocchia - Ahlinvi, Pi, Benzia - Assalé, Scheidler, Jacob

Principaux absents : Younoussa (adducteurs),Marié (genou), Le Bihan (cheville), Arli (rééducation), Celina (complications Covid-19) et Touré (isolement). 

Et aussi : Cette saison, Objectif Gard et France Bleu Gard Lozère unissent leurs forces pour vous faire vivre les matches du Nîmes Olympique. À domicile comme à l'extérieur, les équipes de nos deux médias vous proposeront une couverture avant, pendant et après la rencontre. Au programme des vidéos d'avant-match, un direct audio de la rencontre et la conférence de presse d'après-match à suivre en direct. Sans oublier l'incontournable compte-rendu publié au coup de sifflet final. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité