A la uneFaits DiversGard

NÎMES Adresse et portable de Marine Le Pen « balancés » sur Internet, un homme se rend au commissariat

Un homme s'est rendu, hier dimanche, au commissariat de Nîmes pour dénoncer une personne se présentant comme un livreur qui avait "balancé" sur les réseaux sociaux, précisément le réseau WhatsApp, l'adresse et le numéro de téléphone de Marine Le Pen. "Le livreur", fournissait des précisions qui ont ému et inquiété ce témoin, probablement un sympathisant du RN, qui a décidé de pousser la porte du commissariat de Nîmes afin de signaler les faits. Un procès verbal a été transmis aux autorités compétentes en région parisienne dans le département des Yvelines, où le livreur semble travailler.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité