ActualitésBagnols-Uzès

UZÈS Une exposition pour fêter les 50 ans des Chamallows Haribo

La directrice du Musée du bonbon et de la boutique Haribo d'Uzès Marina Maurin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les Chamallows fêtent leur 50e anniversaire en ce moment au Musée du bonbon d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après la fraise Tagada l’année dernière, c’est au tour des Chamallows d’Haribo de fêter leur cinquantième anniversaire cette année. 

Pour marquer le coup, une exposition dédiée à cette friandise est actuellement en place dans une des salles du Musée du bonbon Haribo, à Uzès. « C’est une exposition sur les joies du partage », avance la directrice du musée et de la boutique Marina Maurin.

La directrice du Musée du bonbon et de la boutique Haribo d'Uzès Marina Maurin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une exposition ludique, où on en apprend aussi sur les Chamallows, produits en Belgique dans une des installations du groupe allemand. Si par le passé une partie des Chamallows étaient fabriqués à Uzès, cette production a été regroupée il y a quelques années, et désormais 750 000 Chamallows sont produits chaque jour outre-Quévrain. 

Des Chamallows géants jonchent la pièce, où on retrouve également des miroirs déformants « pour retrouver la texture des Chamallows », explique la directrice du musée et de la boutique Marina Maurin. Des vieilles publicités ou encore un grand tableau pour les enfants, où le jeu est de retrouver la famille Chamallows, font aussi partie de l’exposition.

Où est la famille Chamallows ? (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Par ailleurs, « cette année, les animations à l’extérieur sont 100 % Chamallows », précise la directrice du musée, qui compte également organiser au sein de l’exposition, prévue pour durer jusqu’à mi-2022 au moins, des animations pour Halloween. 

De quoi célébrer comme il se doit ce fringant quinquagénaire, dont la gamme a été récemment étoffée de déclinaisons au chocolat et à la noix de coco. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Notez que le pass sanitaire est obligatoire pour pénétrer dans le musée pour les plus de 18 ans, les jeunes de 12 à 17 ans ne sont pas concernés jusqu’au 30 août. Les visiteurs n'ayant pas de pass sanitaire peuvent désormais se faire tester gratuitement et sans rendez-vous sur le parking du musée et de la boutique. Résultat en quinze minutes. 

Entrée 8 euros par adulte, 6 euros pour les enfants de 5 à 15 ans, gratuit pour les moins de 5 ans. Tarif réduit 7 euros. 

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité