A la uneActualitésGardNîmesSociété

NÎMES Mobilité et échanges de bons procédés

Mouayadi avec ses collègues dans le lieu de stage (Photo Maison de l'Europe).

Le volontariat européen, une super expérience.

La Maison de l'Europe (Photo Anthony Maurin).

Le volontariat européen est un dispositif faisant partie du programme Corps Européen de Solidarité et s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans inclus, sans aucun critère de formation, de diplôme ou de connaissances linguistiques. Il est avant tout destiné aux jeunes motivés !

Le volontariat propose aux jeunes de vivre une expérience de solidarité lors de laquelle ils pourront acquérir des compétences qui valoriseront leur parcours personnel et faciliteront leur insertion professionnelle. Le but du jeu est de s'engager pour une activité à plein temps auprès d'une association, d'un établissement public, d'une institution ou d'une entreprise de l'économie sociale et solidaire.

Le jeune effectuera son projet dans le domaine de son choix : jeunesse, seniors, sport, handicap, environnement et développement durable, aide aux migrants, culture, éducation, communication et inclusion numérique, protection des animaux... Les jeunes gardois ont ainsi la possibilité de partir principalement dans l'un des 32 pays-programme Corps Européen de Solidarité (les 27 pays de l'Union européenne plus l'Islande, la république de Macédoine du Nord, le Norvège, le Liechtenstein, la Turquie. Mais aussi dans l'un des pays partenaires du programme Corps Européen de Solidarité et parfois dans l'un des pays des Balkans, d'Europe de l'Est, du Caucase et du bassin méditerranéen. Plus rarement le jeune pourra aller dans l'un des pays associés du reste du monde.

La Maison de l'Europe de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

La durée des séjours varie entre deux semaines et deux mois (court terme) pour une expérience en individuel ou en groupe. Pour un séjour long, comptez entre deux et 12 mois. C'est bien joli de partir mais au moins, est-ce gratuit ?

L'hébergement, la nourriture, l'argent de poche (montant fixé par la Commission européenne en fonction du niveau de vie du pays d’accueil), les frais de voyage aller-retour (montant forfaitaire en fonction de la distance entre le lieu d'origine et le lieu d'accueil), les transports locaux si nécessaire, un soutien linguistique, ainsi qu'une protection de santé complète sont pris en charge par le programme ! Néanmoins, si le coût du voyage entre le pays d'origine et le pays d'accueil dépasse le montant de l'allocation forfaitaire, il pourra être demandé au volontaire de payer le complément.

Le volontariat européen repose sur la collaboration de trois partenaires. Le jeune volontaire, l'organisation d'envoi (qui prépare le jeune au projet avant le départ, qui l'accompagne dans ses démarches administratives, qui garde le contact avec lui pendant son projet à l'étranger, qui organise une rencontre-bilan à son retour), l'organisation d’accueil (son lieu de volontariat où les missions lui seront données par son tuteur ou sa tutrice). Enfin, il y a aussi l'organisation de coordination dans certains cas (c'est l'organisation qui reçoit la subvention européenne et qui fait l'intermédiaire avec l'organisation d'accueil).

(Photo Archives Anthony Maurin)

Vous êtes intéressé ? Voici comment candidater. Il existe plusieurs manières pour trouver une mission de volontariat. Vous pouvez postuler directement auprès d'une structure d'accueil à l'étranger qui a lancé un appel à candidatures afin de trouver un volontaire européen qui intégrera son équipe. Il s'agit donc d'une recherche libre et personnalisée parmi toutes les organisations labellisées Corps Européen de Solidarité (CES). Si vous avez été sélectionné dans votre organisation d'accueil, il vous faudra obligatoirement trouver une organisation d'envoi dans votre pays d'origine pour finaliser les démarches (la Maison de l'Europe de Nîmes est une organisation d'envoi par exemple ! mais voici les organisations d'envoi en France​).

Autre possibilité, une organisation d'envoi dans votre pays d'origine publie un appel à candidatures pour des missions en volontariat européen pour lesquelles elle est partenaire avec une organisation d'accueil à l'étranger. Cette mission a donc une destination, une durée et un thème bien définis. Si cette mission vous plaît, il vous faudra candidater auprès de l'organisation d'envoi de votre pays d'origine. Voici des liens utiles pour trouver des missions (base de données européenne des structures labellisées ou base de données des missions de volontariat).

L'Europe en panaché de drapeaux (Photo Anthony Maurin).

Si vous hésitez encore, c'est que que vous n'avez pas encore lu, vu ou écouté les témoignages d'anciens volontaires partis en Pologne, Roumanie, Lettonie, Italie ou ailleurs ! Vous pouvez aussi découvrir ceux des volontaires européens accueillis à Nîmes et dans le Gard. Retrouvez leurs photos, leurs impressions et leurs récits dans la rubrique "témoignages". Et si le volontariat européen vous tente, alors allez à une réunion d'information mensuelle (les dates sont publiées dans l'Agenda) ou contactez vite Léonie Ritter, la cheffe de projet mobilité européenne à la Maison de l'Europe :  l.ritter@maison-europe-nimes.eu.

La Maison de l'Europe : 46-48 rue de la République 30 900 Nîmes 04.66.21.77.50. Du lundi au vendredi, de 9h à 13h et de 14h à 17h. Mail : info@maison-europe-nimes.eu.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité