ActualitésFaits DiversGard

INTEMPÉRIES 734 opérations pour les pompiers et une personne toujours portée disparue

Le département du Gard a subi, hier, de très violents orages sur un axe ouest-est allant du secteur de Quissac au sud du département (communes de Mus, Vergèze, Calvisson, Bernis, Codognan, Saint-Dionisy) et de l’agglomération nîmoise. 

Dans un communiqué de presse, les pompiers dressent un premier bilan opérationnel. Ils ont effectué 734 opérations de toutes natures dont 514 liées à l’évènement climatique (près de 60 treuillages, plus de 90 sauvetages, 5 fuites de gaz...). Une personne, qui aurait fait une chute dans le Rhony à hauteur de la commune d'Aimargues, est toujours portée disparue depuis hier 18h environ. Les recherches reprennent dès ce matin. De nombreuses missions qualifiées « non urgentes » sont encore à traiter.

La phase critique des sauvetages aux personnes est désormais terminée et les missions de soutien aux populations vont s’opérer à l’aide d’un dispositif important de moyens toujours déployés sur la zone impactée grâce à 450 sapeurs pompiers du Gard et 350 venus en renfort des départements voisins.

La circulation sur l’A9 a été rétablie dans les deux sens, depuis hier 23h environ, avec une difficulté de circulation sur une voie entre l’entrée Nîmes Ouest et la sortie Gallargues. Une vigilance particulière est portée au Vistre qui a atteint une crue quasi-identique à celle de 1988, même si une légère décrue est constatée. Le département est toujours en vigilance orange pluie-orages-inondations.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité