ActualitésAlès-CévennesBagnols-UzèsEnvironnement

SAINT-GERVAIS Le risque inondation au coeur d’une matinée d’information

Ce mardi matin, lors de la session d'information sur le risque inondations par ABCèze, à Saint-Gervais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le syndicat mixte d’aménagement du bassin versant de la Cèze, ABCèze, organisait ce mardi matin une session d’information sur le risque inondation destinée aux élus à Saint-Gervais, près de Bagnols/Cèze. 

Ils ne l’ont pas fait exprès, mais c’est peu dire que la date choisie pour l’événement tombait à pic avec une journée d’intempéries qui a vu d’intenses précipitations provoquer des inondations dans la région nîmoise. Car l’actualité nous le rappelle malheureusement fréquemment : dans le Gard, le risque inondation est prégnant et chaque territoire a ses douloureux souvenirs en la matière. 

Dans le Gard rhodanien, le dernier en date remonte à 2018, lorsqu’au début du mois d’août. Une crue soudaine d’un cours d’eau avait fait un mort dans un camping allemand à Saint-Julien-de-Peyrolas. « Nous avons tous ces épisodes en tête », rappellera en introduction le maire de Montclus et président d’ABCèze, Benoît Trichot. Face aux inondations, les élus locaux sont en première ligne. Alors ABCèze voulait organiser cette réunion de travail pour les informer sur les différents dispositifs et acteurs de la lutte contre ce phénomène : services de l’État, Département, Agglo, service de prévision des crues ou encore Predict. 

Autant de maillons d’une chaîne qui doit permettre de prévenir les drames qui frappent notre territoire, le Gard, département qui compte « cinq territoires à risque important d’inondation », note le chef du service eau et risques à la Direction départementale des territoires et de la mer, Vincent Courtray. D’ailleurs, le Gard « est le premier département français en utilisation du FPRNM (le Fonds de prévention des risques naturels majeurs, ndlr), avec des contributions cinq fois inférieures aux sommes qui lui sont versées », ajoute-t-il. Une preuve concrète du fait que notre département est très exposé aux risques naturels, au premier rang desquels les inondations. 

Le bassin versant de la Cèze, qui va du mont Lozère au Rhône sur 1 450 km2, avec 111 communes représentant 113 000 habitants, ne fait pas exception. « Les enjeux sont importants sur le territoire avec des risques surtout sur la partie aval », pose le directeur d’ABCèze, Laury Sohier. Sur le territoire du bassin versant 21 500 personnes vivent en zone inondabl, et 2 100 emplois répartis dans 650 entreprises s’y trouvent. 

« Toutes les communes du bassin versant ont déjà pris au moins un arrêté de catastrophe naturelle, les plus touchées étant Génolhac, Rousson, Bagnols, Pont-Saint-Esprit et Saint-Geniès-de-Comolas », note le directeur du syndicat mixte. 

Pour protéger les populations, une batterie de lois a été votée depuis plus de 200 ans, la première remontant au début du XIXe siècle. Cet arsenal législatif prévoit notamment l’élaboration de documents-cadres comme le PAPI, le Programme d’actions de prévention des inondations, porté par ABCèze pour son bassin versant. Axé notamment sur la prévention, mais aussi la réduction de la vulnérabilité et la protection des biens et des personnes, il s’est étendu sur la période 2016-2021, avec un budget de 2,44 millions d’euros. 

Il s’apprête à monter en puissance pour la phase 2022-2027, pour « intégrer une phase de travaux de sécurisation des digues », explique Laury Sohier, dans le cadre de la compétence Gemapi (Gestion de l’eau, des milieux aquatiques et de la prévention des inondations) confiée à ABCèze par les différentes intercommunalités de son territoire. De quoi renforcer un des maillons de la chaîne. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité