ActualitésBagnols-UzèsBeaucaireEnvironnementNîmesSociété

PONT-DU-GARD La communauté de communes adhère au Rézo Pouce, « l’autostop moderne »

La CCPG est la première intercommunalité du Gard à adhérer au Rézo pouce. Plusieurs communes comme Montfrin ou Comps sont déjà équipés en panneaux matérialisant les arrêts "sur le pouce". L'ensemble des communes seront prêtes d'ici la fin de l'année. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Depuis quelques jours, la communauté de communes du Pont-du-gard (CCPG), avec le Syndicat mixte des gorges du Gardon (SMGG), propose une nouvelle manière de se déplacer sur le territoire. Ils ont adhéré au Rézo pouce, de "l'autostop moderne" selon les mots de Philippe Marchesi, vice-président délégué à l'Aménagement du territoire et à la ruralité. 

Rézo Pouce, c'est un réseau solidaire pour partager les trajets du quotidien, de courte distance. Il existe depuis une dizaine d'années en France. 3 200 municipalités en font partie. Dans le Gard, la communauté de communes du Pont-du-Gard est le premier territoire à y adhérer. Pour l'instant, les communes de Remoulins, Comps, Montfrin, Aramon, Castillon, Collias, Saint-Bonnet et Vers-Pont-du-Gard sont équipées en arrêts "sur le pouce". "L'idée, c'est que toutes les communes de la communauté de communes soient prêtes d'ici la fin de l'année", affirme Philippe Marchesi.

Et il espère bien que d'autres intercommunalités gardoises embrayeront le pas. Afin de véritablement "mailler de manière équitable" le département, complète Émilie Andorno, chargée de mission Mobilité. Elle ajoute : "On aimerait au moins intégrer Beaucaire, Avignon, Nîmes et Uzès car les trajets ne s'arrêtent pas aux frontières entre territoires."

Proposer une autre manière de se déplacer et sécuriser l'autostop

À travers le Rézo pouce, la CCPG veut proposer "une autre façon de se déplacer" tout en "assurant plus de sécurité aux autostoppeurs", situe Pierre Prat, président de la CCPG. "Sécurité" puisque les conducteurs sont référencés sur Rézo pouce et disposent d'un macaron distinctif et cela évite de monter dans la voiture d'inconnus, malheureusement pas toujours pétris de bonnes intentions. Libre aux autostoppeurs de choisir uniquement des chauffeurs du réseau ou toutes les voitures.

"Sécurité" encore puisque tous les arrêts "sur le pouce" ont été placés à des endroits où l'automobiliste ne gène pas la circulation et peut stationner aisément. Grâce à ces positionnements stratégiques, les autostoppeurs attendent en moyenne seulement 6 minutes (en présentant une pancarte de destination) pour trouver une voiture.

Un mode de déplacement gratuit ouvert dès 14 ans

Ce sont principalement les jeunes sans permis (dès 14 ans) qui étaient visés par le dispositif, mais il peut aussi concerner les personnes âgées ou les actifs qui ne disposent pas toujours de deux véhicules. Les trajets sont gratuits pour les passagers (sauf en cas de longue distance ou de covoiturage répété où c'est 50cts/10 km ou participation aux frais de carburant).

Il y a deux manières d'utiliser Rézo Pouce : soit vous vous présentez spontanément à un arrêt (matérialisé par un panneau), avec votre pancarte indiquant votre destination et vous attendez qu'un conducteur vous prenne. Soit vous planifiez votre déplacement en contactant un conducteur préalablement sur l'application mobile.

Dans le Gard, la CCPG et le SMGG comptabilisent déjà 40 inscriptions à Rézo pouce. Et ils espèrent que ce nombre va encore évoluer pour désenclaver les zones rurales et désengorger de véhicules les zones péri-urbaines.

Marie Meunier

Plus d'informations sur www.rezopouce.fr/.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité