A la uneNîmesNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu du Havre : des Normands bien durs à bouger

//MAXPPP - 19/12/2018 ; Le Havre ; France - Coupe de la Ligue / 8eme de finale /Le Havre - Nimes : Le Havrais Alexandre BONNET (à droite) face à Nimes (MaxPPP TagID: maxsportsworldtwo672634.jpg) [Photo via MaxPPP]
Le Havre et Nîmes se retrouvent au stade des Costières pour la première fois depuis 2017. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ce vendredi à 21 heures au stade des Costières, le Nîmes Olympique (8e, 13 pts) reçoit Le Havre Athlétic Club (7e, 14 pts) pour le compte de la 10e journée de Ligue 2. À la veille de cette troisième rencontre en six jours pour les Crocos, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club normand. 

Au Havre, le retour en Ligue 1 est une véritable idée fixe. Du moins dans l'esprit de Vincent Volpe, l'homme d'affaires américain qui préside le club depuis 2015. Mais sous sa direction, les Ciel et Marine ont terminé à deux reprises 4e, ratant la montée pour un but en 2015/2016 puis en échouant en barrage contre Ajaccio deux ans plus tard.

Des échecs rageants qui paraissent loin au regard de la dernière saison très moyenne réalisée par les Havrais, 12e l'an passé. "Il y avait une défense solide mais - en dehors des deux dernières journées en trompe l'oeil - l'une des pires attaques de la division, souligne Benoit Donckele, journaliste à Paris-NormandieÀ l'intersaison, il y a eu plusieurs départs, notamment dans l'arrière-garde (Basque (Bakou), Meras (Beşiktaş) et Coulibaly (Parme), ndlr). Pourtant, l'équipe reste très solide avec plusieurs jeunes qui ont parfaitement saisi leur chance." 

Six matches sans défaite, série en cours

Parmi eux, le portier Yahia Fofana a suppléé avec succès le titulaire Mathieu Gorgelin, blessé en début de saison, venant confirmer l'excellente réputation de la formation havraise au poste de gardien. Avec seulement cinq buts encaissés - dont un seul à l'extérieur - le HAC montre qu'il a bien digéré ces départs et figure toujours parmi les valeurs sûres défensives du championnat. Si, contrairement à son président, l'entraîneur Paul Le Guen refuse de communiquer un objectif de classement, ses résultats parlent d'eux-mêmes : avec une seule défaite concédée en neuf rencontres et une série en cours de six matches sans revers, sa formation a les armes pour jouer les troubles-fêtes en haut du classement.

"Il manque sans doute un peu de profondeur dans l'effectif pour pouvoir prétendre à une montée directe, estime quant à lui Benoit Donckele. Il faudra aussi voir comment se comporte l'attaque qui reste peu prolifique (8 buts inscrits seulement, ndlr). On attend beaucoup de la recrue Pape Ibnou Ba." L'ancien Niortais avait marqué 14 buts en championnat la saison dernière. Sous ses nouvelles couleurs, il a ouvert son compteur cette semaine avec une réalisation décisive lors du derby contre Quevilly-Rouen (1-0). Face à une défense nîmoise en difficulté depuis trois matches, il tient peut-être une belle occasion d'enchaîner.

Boris Boutet

Zinédine Ferhat vu du Havre 

Comme ici contre Lens en 2017, Zinédine Ferhat a longtemps fait les beaux jours du Havre. [Photo via MaxPPP - Baziz Chibane / La voix du Nord ]
C'est au Havre que Zinédine Ferhat a découvert en Europe à l'orée de la saison 2016/2017. En Normandie, l'ailier algérien n'a pas tardé à faire ses preuves. "Il s'est adapté très vite et il est devenu l'une des coqueluches du public", témoigne Benoit Donckele. Après une bonne première saison (3 buts, 7 passes décisives), Ferhat marque les esprits en délivrant pas moins de 20 passes décisives la saison suivante. Un peu moins efficace pour sa dernière année, il est malgré tout l'auteur d'un exercice de haute volée (5 buts, 9 passes). "C'est un bon mec et un excellent joueur, il a laissé une super image ici", insiste le journaliste.

Le joueur à suivre : Quentin Cornette

Deux coups francs juninhesques consécutifs sont venus rappeler le potentiel de cet ailier formé à Montpellier. Technique et tonique, Quentin Cornette n'est pas parvenu à s'imposer dans l'Hérault et a tenté de lancer sa carrière à Amiens. Mais là aussi, ses blessures successives sont venues freiner son explosion. "Il est arrivé au HAC la saison dernière mais, après des débuts prometteurs, il s'est montré plus décevant, note Benoit Donckele. Depuis le début du championnat, il est en forme et a notamment pu étalage de sa frappe de balle exceptionnelle." Les Nîmois sont prévenus, avec Cornette à la baguette les coups francs bien placés sont synonymes de grand danger.

Le 11 probable :  Fofana - Baldé, Mayembo, Gibaud, Mbemba - Cornette, Richardson, Lekhal (cap), N. Aliou - Thiaré, Boutaïb

Remplaçants : Gorgelin (g), Touré, Sangante, Abd. Ba, Fontaine, Bonnet, P. I. Ba

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité