ActualitésAlès-CévennesSanté

SAINT-AMBROIX Tensions vis-à-vis des soignants : le maire appelle à l’apaisement

Le centre de vaccination de Saint-Ambroix. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Jean-Pierre De Faria, maire de Saint-Ambroix depuis 2014. (Photo Corentin Migoule)

Dans un communiqué de presse, le maire de Saint-Ambroix, Jean-Pierre de Faria, et le groupe de santé privé Filieris, appellent à l'apaisement suite à des incivilités à l'encontre du personnel du centre de santé. 

"Le contexte tendu de la démographie médicale sur le territoire de Cèze Cévennes crée des tensions au sein de la population", introduit le communiqué. Des tensions en décalage total au regard de l'importante mobilisation des professionnels de santé ces derniers mois. Ils "fournissent les efforts nécessaires dans la limite de leurs possibilités, malgré le contexte sanitaire de la pandémie, pour conserver des consultations au sein du centre de santé de la commune et pour assurer la vaccination de la population du territoire en parallèle."

Conscients que cela n'est malgré tout pas suffisant pour satisfaire tout le monde, le maire et Filieris rappellent qu'une "démarche commune est mise en œuvre depuis plusieurs mois afin d’accueillir de façon pérenne de nouveaux médecins au travers d’un pacte d’attractivité médicale (PAM)". Avant d'ajouter : "Au regard d’incivilités de la part de la population à l’encontre des personnels du centre de santé, Filieris et la municipalité en appellent à l’apaisement de chacun afin de garantir la sécurité de tous". Ils sont loin les applaudissements depuis les balcons... Jean-Pierre de Faria conclut : "La santé est un bien collectif auquel nous devons toutes et tous veiller. Faisons en sorte de montrer une image valorisante de notre commune afin d’être attractifs et sereins pour accueillir de nouveaux médecins".

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité