ActualitésBagnols-Uzès

LAUDUN-L’ARDOISE La rue des Anciens combattants entièrement réaménagée et sécurisée

La rue des Anciens combattants a été entièrement refaite. Gilles Precloux d'Opus VRD était maître d'oeuvre et l'entreprise Robert TP était l'entreprise mandataire. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Avant/après les travaux. (DR)

Ça y est : la rue des Anciens combattants est entièrement refaite. Long de 700 m, cet axe très passant n'était pas du tout sécurisé, notamment pour les piétons. Environ 700 000 € (TTC) de travaux ont été nécessaires pour sa métamorphose, aidés à hauteur de 30%. 

C'est en effet la sécurité et l'accessibilité qui ont guidé le cahier des charges pour ce grand chantier. Les premiers coups de pioche sont intervenus dès le deuxième semestre de 2019 avec l'enfouissement des réseaux, mais la dernière étape pour toute la réfection de la voirie s'est déroulée d'avril à juillet 2021.

La largeur de la route a été rétrécie, passant de 5,50m à 5,20m, pour rendre le croisement des voitures plus difficile et donc pour faire ralentir les automobilistes. Toute la rue est d'ailleurs limitée à 30 km/h. Autrefois dépourvu d'espaces piéton, l'axe est maintenant ceint de deux trottoirs. Trottoirs en plus étudiés pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes. "On a mis des potelets et des bandes pododactiles pour les malvoyants également", précise Yves Cazorla, maire de Laudun-l'Ardoise. Le trottoir au niveau de l'arrêt de bus a été rehaussé à hauteur du véhicule de transport en commun.

Trois plateaux traversants et quatre "cédez-le-passage" au niveau du Super U

L'espace n'était pas suffisant pour aménager une piste cyclable, mais la municipalité espère que la limitation à 30km/h aura le même effet qu'une zone de rencontre. D'autant que la vitesse des automobilistes est encore cassée par l'installation de trois plateaux traversants. Au niveau du Super U, quatre "cédez-le-passage" ont été matérialisés au sol. Une configuration qui a un peu interrogé les habitants mais qui a été faite toujours dans le but de réduire la vitesse. À chaque intersection, des "cédez-le-passage" ont été systématiquement ajoutés.

L'aménagement de cette rue a également été pensé selon la problématique des intempéries. Située en bas du village, en cas de pluie, une partie de l'eau déferle jusque-là. Des grilles et des avaloirs ont été aménagés devant les maisons. Surtout que beaucoup d'habitations sont situées en contre-bas de la route et auraient été exposées au risque d'inondation sans aménagement performant. L'agglomération du Gard rhodanien s'est occupée de tout ce qui touchait à l'acheminement de l'eau potable.

La prochaine étape sera de refaire la rue Antoine-Parmentier (menant à la déchetterie) où là encore, des trottoirs doivent être créés. Les travaux devraient débuter en début d'année 2022.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité