A la uneActualitésEconomieNîmesPolitiqueSociété

NÎMES L’état verse 2,7 millions d’euros pour les quartiers prioritaires

François Courdil, Jean-Paul Fournier et Marie-Françoise Lecaillon ont signé la convention (photo Norman Jardin)

Après Alès, Bagnols-sur-Cèze et Saint-Gilles, Marie-Françoise Lecaillon la préfète du Gard a signé, avec Nîmes, une convention de dotation politique de la Ville. L’État versera 2,7 millions d’euros à destination des quartiers prioritaires.

La dotation politique de la ville (DPV) a pour objet de subventionner des actions d’investissement pour les quartiers prioritaires de la ville dans le cadre de contrat de ville. En 2021, les communes d’Alès (septembre 2021), Bagnols-sur-Cèze (octobre 2021) Saint-Gilles (octobre 2021) et maintenant Nîmes bénéficient de ce dispositif pour un montant global de 4 774 603€. Pour Nîmes, neuf projets portés par la ville seront soutenus financièrement par l’État pour un montant global de 2 789 392€.

François Courdil, Adjoint au Maire, délégué à la Politique de la Ville et aux Centres sociaux, Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes et Marie-Françoise Lecaillon, la préfète du Gard, lors de la signature de la convention (photo Norman Jardin)

"J'ai souhaité aller dans chaque mairie concernée par ces dotations. C'est à Nîmes qu'il y a les problématiques les plus fortes dans tous les domaines. Nous faisons en sorte que les habitants de ces quartiers retrouvent une qualité de vie. On est déterminé a continuer à avancer pour ces quartiers" a expliqué Marie-Françoise Lecaillon, la préfète du Gard et donc la représentante de l'État.

Voici la liste des neuf projets retenus à Nîmes ;

  • aménagement du square Paul Tondut (Chemin-bas d’Avignon)
  • climatisation du centre social Malraux (Chemin-Bas d’Avignon)
  • aménagement urbain et jardin public de la place Pierre de Fermat (Pissevin-Valdegour)
  • aménagement d'un terrain de boules (Valdegour)
  • aménagement des jardins familiaux (Pissevin)
  • création d'un city-stade (Mas de Ville)
  • restructuration du centre social Jean-Paulhan (Mas de Mingue)
  • réhabilitation des bâtiments scolaires, dédoublement des classes en grande section de maternelle en zone prioritaire.
  • rénovation énergétique et résilience sanitaire dans les écoles des quartiers prioritaires de la ville.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité