Alès-CévennesFaits DiversGardJusticeNîmes

NÎMES Cambriolages dans des commerces du centre-ville, l’Alésien est irresponsable pénalement

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

À deux reprises en l'espace d'une semaine, un habitant d'Alès a été déclaré irresponsable pénalement pour une série de cambriolages survenus à Nîmes.

Des commerces étaient visés par cet homme à l'impressionnant casier judiciaire. Il est rentré notamment dans une boulangerie, un magasin de téléphonie, mais également dans le logement d'une retraité pour dérober des broutilles ou parfois même s'endormir sur place.

Un quinquagénaire qui a été déclaré irresponsable pénalement le 4 octobre dernier à cause de l'abolition de son discernement au moment des actes, une irresponsabilité pénale qui avait déjà été soulevée et obtenue la semaine d'avant devant le tribunal correctionnel de Nîmes par son conseil, l'avocate alésienne maître Sophie Bonnaud. Il reste toutefois en détention concernant d'autres vols suivis de condamnations ou là il avait été déclaré responsable pénalement.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité