Faits DiversGardJusticeNîmes

NÎMES Sous contrôle judiciaire et en arrêt maladie il vend de la drogue

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

La scène se déroule dans un quartier sensible de Nîmes il y a quelques jours, le 6 octobre dernier précisément. Un homme, âgé de 33 ans, vient d’être contrôlé sans que les policiers ne retiennent de charges à son encontre. Mais rapidement un témoin resté anonyme livre des indications primordiales aux forces de l’ordre. L’homme qu’ils viennent de contrôler passe ses journées depuis plusieurs mois à vendre des stupéfiants dans ce hall d’immeuble, mais personne ne dit rien de peur de représailles.

Le témoin providentiel des policiers n’a pas fini ses déclarations que le suspect est vu en flagrant délit en train de vendre de la drogue à un père de famille... Ce dernier arrive tranquillement, il vient acheter le cannabis avec son bébé dans la poussette. Le dealer est à nouveau contrôlé au même endroit et cette fois-ci interpellé. Un homme qui est en arrêt maladie, sous contrôle judiciaire après une précédente condamnation, et qui fait l’objet de 11 mentions sur le casier judiciaire.

Chez lui lors d’une perquisition il sera retrouvé 5 400 euros en petite coupure. Il est mis en cause dans le cadre d’un dossier de « cession, détention et offre de stupéfiants ».

« Depuis mon incarcération, j’ai eu un électrochoc, ma place n’est pas là-bas en prison, j’aimerai reprendre mon travail », estime le prévenu indiquant que l’argent retrouvé est le fruit de ses économies et qu’il voulait envoyer l’argent à son épouse restée au Magreb.

Une thèse à laquelle n’a pas cru le tribunal correctionnel qui a décidé de condamner cet homme à 18 mois de prison dont 12 avec un sursis probatoire. Pour la reprise de son activité professionnelle il devra attendre un peu car la peine est assortie d'un mandat de dépôt à l'audience. Le parquet avait réclamé 3 ans dont deux années ferme et un mandat de dépôt.

B.DLC

 

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité