A la uneActualitésNîmesPolitique

ÉDITORIAL Une belle histoire de déchéance

Photo via MaxPPP
Photo via MaxPPP

18% dans les sondages, ce n'est plus un phénomène, c'est une réalité qui nous saute aux yeux, Éric Zemmour est en passe de bouleverser la Droite et pourrait être la fameuse surprise de la Présidentielle 2022. Il a déjà réussi son coup : marginaliser Xavier Bertrand qui a mis à peine quelques mois à se dédire en acceptant de se soumettre aux votes internes des militants Les Républicains plutôt que de faire cavalier seul. Pas plus Valérie Pécresse, et encore moins Michel Barnier, qui aux yeux des Français représente ce que l'on fait de mieux comme technocrate au sein de l'Union européenne, ne parviendront à le détrôner. Car ils n'ont pas suffisamment d'éléments qui les différencient au fond d'Emmanuel Macron. Et ils ont un énorme défaut : ils sont modérés. Non, le seul à se différencier, et bien entendu que cela ne fait pas plaisir à 82% des sondés - pour le moment - c'est le polémiste d'extrême-Droite. Il se démarque du Président, de la Droite et du Centre, de Marine le Pen et bien entendu de toute la Gauche. Car il a un atout : il veut renverser la table. Et tirer à lui la nappe, les assiettes et tous les couverts en promettant une bonne soupe à tous les Français. Un peu comme une Madeleine qui nous rappelle des souvenirs anciens. Dans ce cas précis, une belle histoire en réalité inventée de toutes pièces. Mais qui connaît notre histoire commune ? Pas une bonne partie des électeurs, hélas. Et puis Éric Zemmour, comme une rock star, a un spectacle à jouer. Mais surtout une boutique à faire tourner. À guichet fermé tous les soirs. L'artiste se produira demain devant plus de 1 000 personnes à Nîmes. Les organisateurs ont même été contraints d'arrêter la mise à disposition des billets. Il devrait donc y avoir plusieurs centaines de personnes à l'extérieur du Grand Hôtel pour apercevoir le petit nouveau en politique, vu à la TV. Le futur candidat à la Présidentielle ne devrait certainement pas bouder son plaisir. Il passera une tête pour saluer ses fans déçus de ne pas être à l'intérieur de l'établissement théâtre de sa gloire naissante. Ces Nîmois, ces Gardois qui devraient apporter leur soutien l'année prochaine au fils de commerçants originaires d'Algérie, né à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Ce Français ordinaire des années 2020 qui se rêve un destin hors de sa portée. Dans une France libre, égalitaire, fraternelle qui n'assistera pas à la déchéance de son honneur...

Abdel Samari

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité