A la uneNîmes OlympiqueOAC AlèsRCNSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce vendredi 22 octobre

Pascal Plancque a évoqué en conf la mise en examen de Sidy Sarr (Photo Anthony Maurin)

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise de ce vendredi 22 octobre. 

Nîmes Olympique

Sans Bratveit, Fomba très incertain. Pour le déplacement en Bretagne, Pascal Plancque peut compter sur les retours de Cubas et Koné, de retour de suspension. En revanche, l'entraîneur a perdu Martinez pour au moins pour trois semaines à cause d'une lésion au mollet. "Un joueur est aussi fragilisé quand ça ne gagne pas, il y a plus de stress, quelque part ça fragilise le physique des joueurs", assure Pascal Plancque. Le gardien Bratveit est forfait pour une durée comprise entre deux et trois semaines. Il a passé un arthroscanner qui a révélé une petite inflammation au genou nécessitant une infiltration puis du repos et de la rééducation. Dias va donc enchaîner une deuxième titularisation consécutive. Fomba n'est pas encore totalement rétabli de sa blessure à l'adducteur, "la tendance est qu'il ne soit pas du déplacement", a précisé son coach avant l'entraînement de cet après-midi.

Le groupe probable : Dias, Nazih - Burner, Paquiez, Ueda, Guessoum, Sainte-Luce, Philibert - Cubas, Ponceau, Delpech, Valerio, Benrahou, Ferhat, Eliasson - Koné, Omarsson, Aribi. 

Le onze probable : Dias - Burner, Guessoum, Ueda, Sainte-Luce - Cubas - Benrahou, Delpech, Ponceau, Ferhat - Koné. 

"Pas totalement anodin". Avant de prendre l’avion demain matin direction Guingamp, pour affronter à 19 heures l'EAG dans le cadre de la 13e journée de Ligue 2, Pascal Plancque, entraîneur du Nîmes Olympique, s’est exprimé en conférence de presse (voir vidéo ci-dessus). Le coach a évoqué mise en examen de son milieu Sidy Sarr. "Cela ne fait que renforcer l’idée que Sidy ne fait pas tout ce qu’il faut pour être performant dans son métier. Ce n’est pas totalement anodin, il doit faire en sorte de ne pas se retrouver dans des situations qui peuvent prêter à confusion. C’est un gros gâchis pour lui et nous on n’a pas besoin de ça en ce moment. Cela donne une mauvaise image du club", a-t-il d’abord réagi avec d’évoquer la situation sportive du joueur. "Son niveau de performance est largement insuffisant par rapport à son potentiel. Il est souvent blessé, on peut se poser des questions par rapport à son hygiène de vie. S’il est bien physiquement, il n’a rien faire en Ligue 2, c’est un très bon joueur." Pascal Plancque s’est entretenu avec le joueur, "comme un papa avec son fils" mais il n’a pas évoqué cette affaire avec le groupe. "Le club a considéré c’est une affaire d’ordre privée pour le moment. Il a un bon fond, c’est un bon mec, bien perçu à l’intérieur du groupe", a-t-il conclu. L’international sénégalais a repris hier après-midi l’entraînement en s’entraînant à part avec le préparateur physique Aurélien Boche.

Alès Olympique en Cévennes

Stéphane Saurat se méfie avant d'affronter Aigues-Mortes (Photo OG)
Le défi Aigues-Mortais. Alors qu'il vient de réaliser un quatre à la suite qui lui permet d'occuper la première place du championnat de National 3, l'Olympique d'Alès en Cévennes (1er, 12 pts) se déplace à Aigues-Mortes (5e, 8 pts) ce dimanche, à 15 heures. Il y a deux ans, la dernière confrontation entre les deux clubs gardois avait tourné à l'avantage des Saliniers (3-1). Aussi, les Aigues-Mortais sont invaincus en championnat cette saison (2 victoires et 2 nuls), et "pourraient même être seconds s'ils gagnent leur match en retard", note Stéphane Saurat, le coach cévenol. Avant d'observer : "C'est une équipe qui, en neuf matchs depuis le début de la saison (Coupe de France et matchs amicaux compris), n'a pas encaissé le moindre but. C'est dire le défi qui nous attend !". 
Six absents potentiels. Si Stéphane Saurat perçoit le déplacement à Aigues-Mortes comme un "défi" pour les siens, il en est d'autant plus un que l'infirmerie est toujours bien garnie en Cévennes. Blessé à l'adducteur en Coupe de France à Mende, Aloïs Chabassut avait manqué la victoire des siens à domicile contre Balma, le 9 octobre dernier. Mais le latéral droit a effectué son retour dans le groupe et a même joué quelques minutes ce week-end face à Cugnaux. Ce qui n'est pas le cas de Melvyn Ritas, toujours aux soins après son opération estivale du ménisque, ni de Laley Fofana, sorti sur blessure en fin de match contre Balma et encore sur le flanc. Victime d'une entorse de la cheville au début du mois, l'ailier Zakariaa Saoudi a repris la course. Tout comme Aïssam Fadil, Yann Djabou et Jordan Aidoud, tous les trois absents depuis plusieurs semaines en raison de pépins musculaires. "On n'est pas les seuls touchés. Beaucoup de clubs ont le même problème, y compris les pros", fait apprécier le coach de l'OAC, qui attribue en partie ces blessures "aux deux dernières saisons tronquées". Concernant les autres matchs de N3, Beaucaire accueille Alberes/Argeles ce samedi à 19h et Nîmes II se déplace sur le terrain de la réserve de Rodez dimanche à 15h.

USAM Nîmes Gard

Benjamin Gallego effectue son retour pour affronter Toulouse (Photo Anthony Maurin)

Gallego de retour. Demain à 20h, l'USAM reçoit Toulouse pour la 7e journée de Starligue. Après les retours de Minel et Hesham lors du succès mardi en Macédoine du Nord contre Eurofarm Pelister (21-26), c'est Gallego qui est de nouveau présent dans le groupe de 16 joueurs retenu pour affronter la formation de Haute-Garonne, dernière du classement avec une seule victoire au compteur. Mais pour Franck Maurice, ce match reste un choc face à une équipe également qualifiée en Ligue européenne de l'EHF : "Bien souvent les chocs en Occitanie, ça te dis qui va être européen. Gagner les derbys de l'Occitanie, c'est souvent signe de bonne place au classement", assure le coach nîmois.

Le groupe retenu : Desbonnet, Paul; Jakobsen, Poyet, Gallego, Dupuy, Derisbourg, Hesham, Acquevillo, Tobie, M. Salou, Sanad, Rebichon, Guigou, Gibernon, Minel. 

Rugby Club Nîmois

C'est officiellement ce soir que le président Olivier Bonné va quitter la présidence du Rugby Club Nîmois (Photo Corentin Corger)

Clap de fin pour Bonné. Ce soir, se tient l'assemblée générale du Rugby Club Nîmois risque d'être forte en émotions. Après quasiment dix années passées à la présidence du club, Olivier Bonné va officiellement quitter son poste. Un mandat marqué par le redressement sportif et surtout financier du club. À son arrivée, le RCN était rétrogradé en Fédérale 3 et est remonté aujourd'hui en Fédérale 1. Sur le plan économique, Olivier Bonné a travaillé pour éponger la dette de 650 000 €, désormais soldée. En déficit en 2013, le club dispose aujourd'hui de fonds propres à hauteur de 400 000 € et d'un budget de 1,4 M€. "On est passé de 60 à 180 partenaires et de trois à 34 salariés", rappelait aussi le bientôt ex président lorsqu'il avait annoncé son départ en juin dernier. Lors de cette assemblée générale, c'est Steeve Calligaro, jusqu'à présent vice-président, qui devrait logiquement être nommé nouveau président du RCN. Mise à part lui, aucun autre candidat à la présidence n'a pour l'instant affiché ses intentions.

Déplacement à Mazamet. Après avoir repris sa marche avant dimanche dernier en étrillant Lavaur (56-12) à domicile, Nîmes se déplace ce dimanche (15h30) du côté de Mazamet, neuvième de cette poule 3 de Fédérale 1. Un match à la portée du leader nîmois. Toujours privés de Darmon et Robbe, le RCN peut compter sur une ligne de trois-quart efficace avec Roucoux, R. Pichard, Mazet et Roucairol. La charnière formée par Debladis et D.Pichard est reconduite. Enfin, c'est l'enfant du club Arthur Vernier qui portera à nouveau le brassard de capitaine.

XV de départ : Nouri, A.Nierat, Oliver - Gonzalez, Gely - Vernier (cap.), Barnerias, Sparano - D.Pichard, Debladis - Roucoux, R.Pichard, Mazet, Roucairol - Roche. Remplaçants : Benyachou, Duprat, Luez, Roca, Guillimin, B.Nierat, Valderrama, Ciccioli. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité