ActualitésCamargueEconomie

PETITE CAMARGUE Inondations : six entrepreneurs aidés par l’URSSAF

André Brundu (au centre) a accueilli les représentants de l'URSSAF à la CCPC. (Photo Boris Boutet)
André Brundu (au centre) a accueilli les représentants de l'URSSAF à la CCPC. (Photo Boris Boutet)

Vendredi, au siège de la communauté de communes de Petite Camargue (CCPC), l'URSSAF présentait le bilan des aides qu'elle a octroyées aux entreprises touchées par les dernières inondations. L'occasion pour elle de changer son image de fermeté. 

Le réseau des Urssaf collecte les cotisations et contributions sociales qui financent le régime général de la Sécurité sociale. Il s’est vu confier progressivement des missions de recouvrement ou de contrôle par un nombre croissant d’institutions et d’organismes. Des prérogatives qui lui ont donné une image de fermeté  erronée selon ses dirigeants.

"Aujourd'hui, nous sommes l'organisme collecteur le moins cher en France, assure Éric Affortit, président du Conseil départemental du Gard de l’Urssaf Languedoc-Roussillon. Quand une entreprise nous donne 100€, nous n'en gardons que 0,27€ en frais de fonctionnement. Et puis, nous ne sommes pas là que pour le recouvrement, nous sommes aussi des partenaires des entrepreneurs que nous accompagnons. Nous sommes aussi présents en milieu rural où il y a parfois plus de difficultés pour recenser les entreprises en difficulté." 

540 000 € d'aides

"Aujourd'hui, nos rapports ont bien changé, abonde André Brundu, le président de la CCPC. Nous sommes dans une démarche partenariale avec l'URSSAF." Au total, cette dernière a débloqué 540 000 € d'aides pour les entreprises et les travailleurs indépendants touchés par les dernières inondations. En Petite Camargue, ils sont six à avoir bénéficié du dispositif.

Parmi eux, Dylan Stobiac, boucher à Vauvert : "Le toit de mon laboratoire a été inondé et toute l'eau est passée à travers le plafond, raconte-t-il. J'ai eu une aide de l'URSSAF de 1 500 € qui va m'aider à repartir. Les démarches ont été très rapides et ce coup de pouce est toujours appréciable." Comme lui, 178 indépendants et 66 employeurs gardois ont pu bénéficier du dispositif.

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité